Que faire en cas de crise de sciatique ?

© Istock
On estime que 7 Français sur 10 sont touchés par une lombalgie ou une sciatique au cours de leur existence. Il s’agit donc d’un mal fréquent. Quels sont les symptômes de la sciatique ? Et que faire en cas de douleurs sciatiques ? Le point sur cette pathologie.
Publicité

La sciatique : les symptômes

La sciatique est souvent due à une hernie discale, hernie située entre les vertèbres lombaires L4 et L5, ou la vertèbre du sacrum S1 et la vertèbre L5. Elle est due à une saillie d’un disque intervertébral, lequel vient pincer une des racines du nerf sciatique. Or, le nerf sciatique est un nerf très long, qui prend naissance au niveau de la colonne vertébrale, se poursuit dans la fesse, puis à l’arrière de la jambe, du genou, pour finir au niveau des orteils. C’est pourquoi en cas de crise de sciatique, la personne ressent une douleur violente de la fesse au genou, voire jusqu’au pied, sur tout le trajet du nerf. Cette douleur est accentuée par la toux ou le port de charges. On observe de même une raideur au niveau lombaire.

Publicité
Publicité

Que faire en cas de douleurs sciatiques ?

En cas de crise de sciatique, il faut consulter son médecin. Il peut prescrire des antalgiques pour diminuer la douleur sciatique, et des anti-inflammatoires. Il est préconisé de se reposer 24 à 48 heures, mais repos ne signifie pas rester allongée. Il faut éviter le port de charges, le ménage, mais maintenir une activité. Par ailleurs, la chaleur apporte un soulagement en décontractant les muscles : on peut donc prendre un bain, utiliser une bouillotte. Des séances de kinésithérapie peuvent être entreprises à la fois pour gainer le dos, particulièrement la ceinture lombaire, mais aussi pour apprendre à la patiente les bonnes postures à adopter pour préserver son dos.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Jeudi 12 Juillet 2018 : 17h01