Quand le rhume se transforme en sinusite

C'est le principal risque du banal rhume que l'on attrape tous en hiver : l'agression virale donne lieu à une surinfection bactérienne des sinus. Le plus souvent, rhume et sinusite sont bénins. Il suffit de surveiller et de consulter si ça s'éternise. Quelques astuces pour prévenir.
PUB

Du rhume à la sinusite : de l'agression virale à la surinfection bactérienne

Les agressions virales perturbent l'activité des muqueuses, favorisant la prolifération bactérienne. Les sinus étant de toutes petites cavités, ils se bouchent facilement, entraînant une surinfection bactérienne. C'est ainsi qu'un rhume mal soigné peut se transformer en sinusite.

Mais on ne traite pas systématiquement un rhume chez une personne saine. Cette infection bénigne disparaît classiquement toute seule en 7 à 8 jours. On peut cependant utiliser des médicaments dits de confort contre les symptômes (nez qui coule, maux de tête, fièvre, douleurs dentaires ou frontales), notamment pour décongestionner le nez.

PUB
PUB

En revanche, chez les personnes fragilisées, comme celles qui ont un système immunitaire déficient, un diabète ou une maladie cardiaque, un rhume doit être systématiquement soigné en raison d'un risque plus élevé de complications bactériennes.

La sinusite

Concernant la sinusite, il faut différencier la sinusite aiguë de la sinusite chronique. La première est souvent causée par un rhume mal soigné, il est donc conseillé de consulter lorsqu'un rhume s'éternise. De la même façon, une sinusite mal soignée ou qui dure ne doit pas être négligée. En effet, dans quelques cas, elle peut entraîner de sévères complications : otites, bronchites, pneumonies, méningites.

Contre le rhume, les antibiotiques sont inutiles. En revanche, ils peuvent être prescrits en cas de sinusite.

Les sinusites dites chroniques, d'une durée supérieure à trois mois ou survenant plus de trois fois par an, sont parfois dues à une infection dentaire, à des polypes au niveau des sinus (polypose nasosinusienne) ou encore à une maladie de la muqueuse respiratoire qui peut être causée par une allergie, le tabagisme (actif et passif) ou un reflux gastro-oesophagien. Un traitement spécifique s'impose.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 13 Novembre 2006 : 01h00
Mis à jour le Lundi 26 Janvier 2015 : 17h28