Prendre son pouls : un geste simple contre l’accident vasculaire cérébral

Certains troubles du rythme cardiaque sont asymptomatiques, jusqu'au jour où ils exposent à un accident vasculaire cérébral (AVC). Il existe un geste extrêmement simple, la prise du pouls, qui permet de dépister une fibrillation atriale (FA) et ainsi de prévenir l’accident. Autrement dit, prendre votre pouls régulièrement à partir de 65 ans peut vous sauver la vie !

PUB

La fibrillation atriale multiplie par 5 le risque d’accident vasculaire cérébral

La fibrillation atriale (ou fibrillation auriculaire) est un trouble du rythme cardiaque. Cette arythmie du cœur se traduit par des battements plus rapides et de façon irrégulière, qui doivent amener à en parler à son médecin pour porter le diagnostic. Mais une personne concernée sur trois n’en ressent aucun symptôme. Or la FA, dont la fréquence augmente nettement après 65 ans, constitue un important facteur de risque d’accident vasculaire cérébral : une personne qui présente une FA a 5 fois plus de risque de faire un AVC.

En effet, lors de ces battements cardiaques irréguliers, le sang a tendance à stagner et à former des caillots qui risquent de se détacher et de migrer vers une artère cérébrale provoquant ainsi un AVC.

PUB
PUB

En France, un AVC survient toutes les 4 minutes. À ce stade, on peut encore agir pour limiter les séquelles en repérant les signes avant-coureurs (visage paralysé, inertie d’un membre, troubles de la parole…) et en contactant immédiatement les urgences au 15. Mais l’idéal est de repérer en amont une FA pour ainsi prévenir la survenue d’un AVC.

Prendre son pouls pour dépister une fibrillation atriale et prévenir un AVC

Pour les personnes qui ne ressentent aucun symptôme, il existe un test très simple, celui pratiqué couramment par les médecins lors des examens habituels, qui consiste à prendre le pouls. À partir de 65 ans, nous devrions tous avoir cette habitude de prendre nous-mêmes notre pouls. Il suffit de poser deux doigts au niveau du cou (pouls carotidien) ou au creux du poignet au niveau du bracelet-montre (pouls radial) :

  • Si les battements paraissent irréguliers, il s’agit peut-être du signe d’une fibrillation auriculaire.
  • Si la fréquence est inférieure à 40 battements par minute ou supérieure à 120, il s’agit également peut-être du signe d’une FA qui doit vous amener à consulter votre médecin.

À l’occasion de la Journée européenne de l’accident vasculaire cérébral du 14 mai 2016, la Fédération nationale France AVC et la Fondation cœur et artères ont lancé une campagne pour sensibiliser les Français à la prise du pouls.

Pour en savoir plus :

http://www.avcvitele15.com/userfiles/pdf/Brochure-AVC-10-09-15.pdfhttp://www.avcvitele15.com/userfiles/pdf/Brochure_AVC_PATIENT_11_03_163.pdfhttp://www.faattention.com/Home

Publié le 16 Mai 2016 | Mis à jour le 16 Mai 2016
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
PUB
PUB

Contenus sponsorisés