Prendre en compte l'âge dans le calcul de l'IMC

© Istock
Le calcul de l’IMC est couramment effectué au cours d’un bilan santé ou en préambule d’un régime minceur. Il suffit ensuite de se reporter au tableau de l’IMC pour interpréter le résultat obtenu. Du moins si vous appartenez à la bonne tranche d’âge…
Publicité

Calcul de l’IMC : pour quelle tranche d’âge ?

Vous avez sans doute déjà vu la célèbre formule IMC = poids en kg / taille au carré. Mais saviez-vous qu’elle ne s’applique pas à toutes les tranches d’âge ? Elle est uniquement destinée aux femmes (et hommes) adultes de 18 à 65 ans. En dehors de certains cas particuliers. En effet, les valeurs indiquées dans le tableau de l’OMS perdent tout leur sens en cas de grossesse. De même, vous ne pouvez pas vous y fier si vous êtes une grande sportive. Comme l’IMC ne fait pas la distinction entre la masse maigre et la masse graisseuse, vous risqueriez d’être classée parmi les personnes en surpoids ou même obèses en raison de votre densité musculaire…

Publicité
Publicité

Est-il possible d’affiner le calcul de l’IMC en prenant en compte votre âge réel ?

Le calcul de l’IMC « classique » ne prend en compte ni l’âge ni le sexe des individus. Il en résulte un certain manque de précision… Pour corriger le problème, d’autres indicateurs ont fait leur apparition. Pensez notamment à calculer votre IMG (indice de masse graisseuse). Il reprend le résultat de votre IMC mais y ajoute plusieurs facteurs dont votre âge, pour savoir si vous avez trop, suffisamment ou pas assez de masse graisseuse par rapport à votre masse maigre. Chez la femme, la formule de l’IMG est la suivante : (1,2 x votre IMC) + (0,23 x votre âge en années) - (10,8 x 0) - 5,4. Dans l’idéal, votre IMG doit être compris entre 25 et 30 %.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Samedi 23 Juin 2018 : 10h02
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :