Première greffe d'un coeur artificiel entièrement autonome !

Peut-on remplacer un coeur malade par une machine entièrement autonome totalement implantée dans la poitrine du patient ? Cet exploit vient d'être réalisé pour la première fois sur un malade américain par des médecins d'un hôpital de Louisville (Kentucky) à l'issue d'une opération de 7 heures !
Publicité

Lundi 2 juillet 2001, le premier cœur artificiel totalement autonome a été implanté avec succès sur un patient américain. Ce cœur, de la taille d'un pamplemousse, en titane et en plastique, est équipé d'une batterie interne (également implantée dans la poitrine), donnant au malade une totale liberté. En effet jusqu'à présent, les cœurs artificiels existants nécessitaient le recours à des tuyaux et câblages externes, source d'infection à long terme mais également rappelant en permanence la présence de la prothèse tout en limitant considérablement les mouvements et les déplacements. Cette batterie de la taille d'un paquet de cigarette a une autonomie de trente minutes (exemple pratique, on peut prendre une douche en toute liberté). Elle se recharge à l'aide d'une batterie externe que l'on porte à la ceinture et qui fonctionne par induction, c'est-à-dire sans fil.

Publicité
Publicité

Baptisée AbioCor, cette prothèse cardiaque n'est encore qu'au stade du prototype. En effet, l'Agence Américaine de Sécurité Sanitaire (la FDA) a autorisé au mois de janvier les premiers essais de greffe chez l'homme, mais uniquement sur 5 premiers patients cardiaques condamnés à une mort certaine à très brève échéance, afin de donner aux patients en meilleure santé toutes les chances de pouvoir recevoir une greffe de cœur.

En attendant, il est impératif de continuer à donner ses organes, car ce cœur artificiel n'est fait que pour attendre un vrai cœur.

 
Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 09 Juillet 2001 : 02h00