Pourquoi vous devez garder du basilic pour plus tard ?

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Mercredi 31 Août 2016 : 21h15
Mis à jour le Jeudi 01 Septembre 2016 : 10h54
© Istock

Profitez de la pleine saison du basilic pour en garder.

En principe, vous en trouverez jusqu’en novembre, mais alors il aura été cultivé en serre et il risque d’être moins riche en nutriment protecteurs

PUB

Le basilic contient beaucoup de flavonoïdes et d’acides phénoliques. Mais ces antioxydants sont assez répandus dans les herbes et les légumes.

En revanche, il renferme un antioxydant particulier, l’acide rosmarrinique, qui agit en synergie avec la vitamine E.

Une étude a démontré qu’il augmentait l’activité d’un antibiotique. Il a donc un effet antibactérien. Cela sera toujours utile lors des rhumes, grippes et gastros de l’hiver prochain.

PUB
PUB

Ca n’est pas compliqué d’en garder de belles quantités.

Mixez une botte de basilic effeuillée et mixez en versant doucement un filet d’huile d’olive.

Arrêtez lorsque votre basilic forme une belle pâte.

Déposez-la dans des mini moules en silicone ou dans des bacs à glaçons et mettez au congélateur.

Quand c’est pris, vous n’avez plus qu’à débarrasser vos glaçons dans un sac de congélation et à recommencer !.

Avec la vitamine E de l’huile d’olive, vous ainsi avez la synergie avec le super antioxydant du basilic.

Cet hiver, vous n’aurez plus qu’à décongeler vos glaçons et à ajouter le basilic dans des salades, des soupes, des légumes etc.

Paule

Source : Araújo Silva V, Pereira da Sousa J, de Luna Freire Pessôa H, Fernanda Ramos de Freitas A, Douglas Melo Coutinho H, Beuttenmuller Nogueira Alves L, Oliveira Lima E. Ocimum basilicum: Antibacterial activity and association study with antibiotics against bacteria of clinical importance. Pharm Biol. 2015 Oct 10:1-5.

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Mercredi 31 Août 2016 : 21h15
Mis à jour le Jeudi 01 Septembre 2016 : 10h54
PUB
PUB

Contenus sponsorisés