Pourquoi mesure-t-on les Gamma-GT ?

© Istock

Les Gamma-GT (Gamma glutamyl transpeptidases) sont des enzymes notamment présentes dans le foie. Elles sont classiquement dosées lors d'un bilan hépatique car toute élévation des Gamma-GT reflète une inflammation ou une atteinte du foie. Quelles sont les situations qui fragilisent le foie et qui nécessitent un dosage des Gamma-GT ?

PUB

Gamma-GT et bilan hépatique

Le bilan hépatique repose sur le dosage dans le sang de différentes enzymes et autres substances transformées ou fabriquées par le foie :

PUB
PUB
  • transaminases,
  • phosphatases alcalines,
  • bilirubine,
  • fibrinogènes,
  • 5'nucléotidase,
  • ammonium,
  • cholestérol,
  • surtout les Gamma-GT,
  • etc.

Ces dosages sont nécessaires pour diagnostiquer un dysfonctionnement biliaire ou hépatique, mais aussi pour surveiller toute maladie impliquant le foie, comme une hépatite par exemple, ou encore pour évaluer le retentissement de l'alcoolisme sur le foie.

Dans quels cas les Gamma-GT augmentent-ils ?

  • Les affections du foie d'origine infectieuse (hépatite virale...).
  • Les affections hépatiques toxiques (alcool, médicaments...).
  • Les affections traumatiques.
  • Les maladies auto-immunes.
  • Le cancer du foie.
  • L'alcoolisme.

Certaines autres maladies provoquent une augmentation des Gamma-GT :

  • Le diabète.
  • L'insuffisance cardiaque.
  • L'infarctus du myocarde.
  • L'hyperthyroïdie.
  • Le surpoids.

Enfin, certaines personnes présentent normalement un taux de Gamma-GT élevé. Cela concerne quelque 2 à 3% de la population.

Mots-clés : Gamma gt
Publié le 06 Avril 2010 | Mis à jour le 15 Septembre 2015
Auteurs : Rédaction E-sante.fr
Source : " Vos analyses biologiques ", Dr Luc Bodin, Editions du Dauphin.