Pipi au lit : une question de maturité

Faire pipi au lit quand on passé l'âge d'être propre, c'est une question de maturité du cerveau. Il y a en effet un lien entre l'énurésie et d'autres performances cognitives. Une preuve de plus que les enfants qui font pipi au lit ne le font pas exprès, et que l'énervement ou les punitions feront plus de mal que de bien.

Publicité

Pipi au lit, fuites en journée et performances cognitives

En 2007, une étude anglaise menée sur plus de 6000 enfants âgés de sept à neuf ans a permis de faire un lien définitif entre les problèmes de continence (pipi au lit, fuites pendant la journée, et incontinence anale aussi) et les performances des enfants dans des tests cognitifs : vocabulaire, puzzles, arithmétique, compréhension, etc. Les enfants qui avaient des problèmes d'incontinence avaient des résultats moins bons aux tests cognitifs. Le lien le plus fort a été constaté avec le pipi au lit spécifiquement ; les fuites en journée et l'incontinence anale ne changeaient que peu les résultats.

Publicité
Publicité

Pipi au lit : une question de maturité du système nerveux central

Pour les chercheurs, ce lien n'est pas réellement étonnant. En effet, réussir à ne pas faire pipi au lit indique que le cerveau parvient à réveiller l'enfant quand il a besoin d'uriner et /ou à inhiber le réflexe de vidange de la vessie pendant le sommeil. Ces mécanismes ne peuvent être mis en place que quand le système nerveux central de l'enfant a acquis une certaine maturité. Cette même maturité sera reflétée dans d'autres tâches, et donc dans les tests qui mesurent les performances cognitives. Attention cependant, les scores des enfants qui font pipi au lit n'étaient pas beaucoup plus faibles : les chercheurs n'ont pas prouvé que les enfants en question avaient de moins bons résultats en classe, ou qu'ils avaient des difficultés d'apprentissage.

Ces résultats expliquent bien pourquoi les médecins conseillent aux parents de ne pas s'énerver quand le pipi au lit dure plus que la moyenne. C'est parfois difficile à entendre, parce que les conséquences pratiques sont lourdes : réveils nocturnes et lessives en plus entraînent vite une grande fatigue pour papa et maman. Mais il ne s'agit pas d'un manque de discipline, ou d'une mauvaise volonté. Consulter un médecin dès que le pipi au lit prend une trop grande place dans la vie familiale est donc une bonne idée : il existe plusieurs solutions pour éviter le pipi au lit, certaines médicamenteuses et d'autres pas ; il serait dommage de s'en priver.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Vendredi 29 Avril 2011 : 12h04
Mis à jour le Mardi 03 Mai 2011 : 09h48
Source : Joinson, C. et al., Pediatrics, août 2007.
PUB