Peut-on nouer des amitiés au travail ?

Sans ami au travail, nous manquerions cruellement de motivation et de bonne humeur. Pourtant, il faut aussi s'en méfier. Le point avec François Lelord, psychiatre et consultant en entreprise.
Publicité

La rivalité : l'ennemi n° 1

Le carriérisme peut faire retourner sa veste au meilleur des amis de bureau. « On peut se retrouver malgré soi dans une situation de concurrence et les règles de la compétition ne sont pas celles de l'amitié », estime le psychiatre et consultant François Lelord. Sachez déterminer d'emblée qui peut, sous des dehors affables, constituer une menace pour votre poste, et tenez-le à distance respectueuse. Certains collègues peuvent passer un jour à l'ennemi et tenter de vous déstabiliser. Si vous avez été médisant(e), ces personnes se feront un plaisir de répéter vos critiques. Jamais un mot plus haut que l'autre !

Publicité
Publicité

La question du chef

Si vous êtes en bons termes avec votre hiérarchie, gare aux hypocrites et aux jaloux ! « Ne faites pas étalage de votre amitié avec le chef, sachez rester très professionnel(le) lorsque vous êtes en présence des autres », préconise François Lelord. Voyez au besoin votre patron en dehors du travail !Si c'est vous qui occupez une position de supérieur hiérarchique, il va falloir asseoir votre autorité malgré la sympathie que vous éprouvez vis-à-vis de certains de vos collaborateurs. Réagissez au moindre signe de rébellion de vos collègues, parfois désireux, même innocemment, d'empiéter sur votre pouvoir. En cas de grief, rappelez la mission qui leur est confiée et le professionnalisme que vous attendez de leur part.

Publié par Psychonet Production le Mercredi 24 Septembre 2003 : 02h00