Peut-on laver son linge à l’eau de pluie ?

© Istock

La récupération des eaux de pluie à destination d’un usage domestique est de plus en plus pratiquée, y compris pour de simples raisons économiques. La question de l’usage de cette eau pour le lavage du linge se pose. L’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) a mené son enquête et formulé ses recommandations.

PUB

Utiliser l’eau de pluie pour laver son linge : quels risques ?

La récupération et l’usage deseaux de pluie sont règlementés. Selon l ’arrêté ministériel du 21 août 2008, l’utilisation de l’eau de pluie à l’extérieur (arrosage…) et à l’intérieur (chasses d’eau, lavage des sols…) est autorisée, mais seulement à titre expérimental concernant l’usage de l’eau de pluie pour le lavage du linge, et « sous réserve de mise en œuvre de dispositifs de traitement de l'eau adaptés ».

Sur demande de la Direction générale de la santé, l’Anses a mené sans succès une évaluation des potentiels risques sanitaires. En effet, les données sont trop variables et hétéroclites (variations locales climatiques, localisation géographique, caractéristiques des installations, des surfaces sur lesquelles ruisselle l’eau, micro-organismes présents dans l’eau, etc.). En effet, « lors de leur passage dans l’atmosphère, du ruissellement sur les toitures, dans le réservoir de stockage puis dans le réseau, ces eaux peuvent se charger en métaux et micropolluants organiques », argumente l’Anses qui complète son argumentaire par : « un lave-linge n’est pas une enceinte stérile et contient des populations microbiennes constituées de micro-organismes apportés par l’eau d’alimentation, les biofilms et/ou le linge sale. Ces différents micro-organismes sont susceptibles d’être retrouvés sur le linge sortant de la machine à laver. Le devenir des micro-organismes sur le linge est étroitement lié aux conditions de lavage (température, produits lessiviels, cycle et qualité de l’eau de rinçage), aux autres étapes d’entretien du linge (séchage, repassage) et à leur synergie ».

PUB
PUB

Pas de linge lavé à l’eau de pluie pour les personnes les plus sensibles

En conséquence, l’Agence déconseille le lavage du linge à l’eau de pluie aux populations les plus sensibles : les jeunes enfants, les personnes hospitalisées ou en hospitalisation à domicile, les personnes immunodéprimées, en cas de risque d’allergie cutanée, de maladies de peau ou de peaux atopiques (propices aux allergies), les personnes qui vivent à proximité de sites industriels et de sites agricoles où l’eau de pluie est susceptible de contenir davantage de contaminants chimiques.

Mots-clés : Eau, Linge, Eau de pluie
Publié le 28 Février 2017 | Mis à jour le 28 Février 2017
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
Source : Utilisation de l’eau de pluie pour le lavage du linge chez les particuliers : les recommandations de l’Anses, 22 février 2017, https://www.anses.fr/fr/content/utilisation-de-l%E2%80%99eau-de-pluie-pour-le-lavage-du-linge-chez-les-particuliers-les.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés