Peu de femmes connaissent les risques spécifiques qu'elles encourent à cause du tabac

Comme les hommes, les femmes connaissent bien les risques communs aux deux sexes directement liés au tabagisme. Ainsi, sont-elles 99 % à savoir que le fait de fumer peut provoquer des maladies respiratoires, dont un cancer broncho-pulmonaire, 96 % à connaître également le risque cardiovasculaire encouru du fait du tabac. Elles sont également nombreuses, 91 %, à savoir que le tabagisme peut avoir des conséquences néfastes sur le développement d'une grossesse.
PUB

En revanche, elles connaissent encore mal les risques spécifiques aux femmes. C'est ainsi qu'elles ne sont que:

PUB
PUB
  • 22 % à savoir que le tabagisme est responsable d'infertilité;
  • 30 % à savoir qu'il peut faciliter le développement d'une ostéoporose, notamment post-ménopausique;
  • 17 % à savoir qu'en fumant, une femme augmente ses risques de faire une ménopause précoce;
  • 39 % à savoir qu'il existe un risque accru de fausses couches;
  • 24 % à savoir que le tabac multiplie le risque de développer un cancer du col utérin.

Les connaissances sur les risques du tabagisme pour la santé sont donc encore largement insuffisantes et ceci indépendamment de l'âge, du niveau socioculturel ou des habitudes tabagiques. Plus surprenant encore, les professionnelles de la santé n'ont pas, sur ce sujet, de connaissances significativement supérieures à celles des autres femmes !Les auteurs de cette étude menée aux Etats-Unis, en milieu hospitalier, recommandent des campagnes d'information sur ces risques spécifiques encourus par les femmes, en faisant notamment l'hypothèse qu'une meilleure connaissance de ces risques serait de nature à favoriser une réduction significative des maladies liées au tabac.

Publié le 08 Octobre 2001
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
Source : CFES, septembre 2001.