Perturbateurs endocriniens : mis en cause dans le diabète

Et si le diabète de type 2 était aussi lié aux perturbateurs endocriniens ? Il ne cesse d’augmenter : en France, 4,5% de la population est touchée. C’était l’une des questions du colloque organisé par l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire et alimentaire (Anses), les 21 et 22 janvier à l’Institut Pasteur.

PUB

Une épidémie inexpliquée de diabète de type 2

Il y a 395 millions de personnes diabétiques dans le monde, près de 3 millions en France. « On sait qu’une alimentation trop sucrée et trop grasse, que la sédentarité et l’âge augmentent les risques de développer un diabète de type 2, la génétique peut jouer un rôle aussi même si, pour l’heure, on n’a pas trouvé le gène du diabète mais il n’est pas possible d’expliquer la pandémie actuelle », déclare le Dr Patrick Fénichel, chercheur en endocrinologie et diabétologie au CHU de Nice. Pour ce dernier, les perturbateurs endocriniens pourraient avoir une responsabilité : « L’augmentation de la prévalence suit l’évolution de la production mondiale de produits chimiques industrielles ».

PUB
PUB

Les perturbateurs endocriniens sur la touche

Pointés depuis longtemps dans les troubles de la fertilité et du système nerveux des enfants, les perturbateurs endocriniens, présents dans un grand nombre de produits chimiques de la vie courante (produits ménagers, emballages alimentaires, cosmétiques, etc.) et dans l’environnement (pesticides, etc.), sont aujourd’hui soupçonnés de favoriser le diabète. Il est encore trop tôt pour conclure mais les données se précisent. Selon le Dr Patrick Fénichel, « Des animaux de laboratoire dont le microbiote intestinal a été exposé à des polluants chimiques déclarent un diabète sucré ».

Publié par Brigitte Bègue, journaliste santé le Lundi 25 Janvier 2016 : 16h37
Mis à jour le Lundi 25 Janvier 2016 : 17h45
Source : Colloque des 21 et 22 janvier à l’Institut Pasteur à Paris, organisé par l’Anses : « Les perturbateurs endocriniens : effets sur les écosystèmes et la santé humaine ».
PUB
PUB

Contenus sponsorisés