Peau sensible : comment l'apaiser ?
Sommaire

Quelle différence ?

  • Peaux allergiques:

    Elles réagissent à des ingrédients présents dans des produits qu’elles ne tolèrent pas.

    Mais une peau allergique n’est pas forcément réactive ou sensible.

    Il suffit d’identifier et d’éliminer les substances qui ne lui conviennent pas pour qu’elle retrouve son confort.

  • Peaux irritées:

    Elles présentent des lésions comme rougeurs, plaques.

    Ces manifestations sont la résultante d’un terrain fragile.

  • Peaux dites sensibles:

    Elles sont plus intolérantes que les autres et subissent les agressions de façon plus brutale.

Prévenir au lieu de guérir

Une barrière cutanée, si robuste soit-elle, n’est pas résistante à toute épreuve.

Pour continuer à remplir son rôle de bouclier et faire face aux agressions extérieures, elle réclame prudence et attentions. En effet, si l’on fragilise une peau normale, elle peut se révéler sensible.

Prise de médicament contre l’acné, rasages fréquents, peelings, gommages abrasifs, abus de soleil… sont autant de détracteurs de la barrière cutanée.

Heureusement, il suffit d’arrêter de l’agresser pour qu’une peau normale recouvre son état d’origine. Reste bien sûr à continuer de lui offrir des soins douceur au quotidien.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Magazine Bien-être & Santé