Paranoïa : les signes pour reconnaître ce trouble

© Istock

Le mot paranoïa est si souvent utilisé qu'on oublie parfois qu'il s'agit d'un vrai trouble de la personnalité. Ce dernier nécessite généralement une thérapie, sans quoi le paranoïaque peut représenter un danger pour lui-même et son entourage... D'où l'intérêt d'identifier au plus tôt ce trouble touchant de préférence les hommes.

Publicité

Le paranoïaque a le sentiment d'être persécuté

Le délire de persécution est le symptôme le plus connu de la paranoïa. Le malade voit les personnes qui l’entourent comme des menaces potentielles et interprète mal leurs gestes. Il peut être persuadé que quelqu'un en veut à sa vie ou à ses biens par exemple. Voire qu'il est manipulé par des "forces supérieures" hostiles à son égard.

Une attitude mégalomane

Une personne paranoïaque fait souvent preuve d'un orgueil démesuré. Mégalomane, il est certain d'avoir toujours raison et met tout en œuvre pour imposer ses convictions à son entourage... Il n'y a donc rien de surprenant au fait que plusieurs dictateurs "célèbres" aient été atteints de ce trouble. Cependant, retenez que la paranoïa peut s'exprimer de différentes façons. Ainsi, la surestimation de soi n'est pas systématique. Les personnes atteintes de paranoïa sensitive souffrent plutôt d'un manque d'estime de soi et se dévalorisent.

Publicité
Publicité

Le délire de revendication

Ce symptôme va de pair avec la personnalité rigide et mégalomane du paranoïaque. Dès que quelqu’un s'élève contre ses convictions, il se montre rancunier, voire procédurier. Il peut ainsi avoir tendance à multiplier les attaques en justice par exemple.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Jeudi 16 Août 2018 : 18h30
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :