Oréo ou cocaïne ?

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Jeudi 24 Octobre 2013 : 01h43
Mis à jour le Jeudi 24 Octobre 2013 : 08h28
© Istock

Une étude récemment publiée fait grand bruit. Car ses conclusions sont que les Oréo sont plus ou moins une drogue dure.

Vous en mangez souvent ? 

Publicité

Jamie Honohandes, une jeune chercheuse en neurosciences, qui travaille au Connecticut College, aux États-Unis, a enfermé des rats dans un labyrinthe où ils avaient le choix entre des Oréo ou des biscuits de riz soufflé.

Les rats n’ont pas du tout aimé ces derniers et se sont rués sur les Oréo. On peut se dire que les biscuits au riz soufflé n’étaient pas top, et les Oréo meilleurs.

Mais… ensuite, ces rats ont eut le choix entre de l’eau salée et une injection de morphine ou de cocaïne. Et ils ont choisi en majorité la drogue.

Publicité
Publicité

Les chercheurs ont constaté que les même neurones du centre du plaisir dans le cerveau étaient activés.

Cette étude aurait pu être réalisée avec du Nutella ou tout autre produit bien gras et bien sucré. Beaucoup d’autres études montrent que ce cocktail gras/sucre déclenche dans notre cerveau une sécrétion de dopamine, un neurotransmetteur qui, entre autres, a un effet immédiat sur le centre du plaisir. Les drogues et le sexe suscitent aussi cette sécrétion.

Mais le sport également !

Conclusion : si l’on est accro aux Oréo ou au Nutella, il faut se tourner vers le sexe et/ou le sport car eux, non seulement ils n’apportent pas de calories, mais ils en font dépenser.

Paule

http://www.conncoll.edu/news/news-archive/2013/student-faculty-research-suggests-oreos-can-be-compared-to-drugs-of-abuse-in-lab-rats.htm#.UmQUfxYT79s

Liebman, Bonnie. Why we overeat, Nutrition Action Healthletter, Juillet/août 2009, vol. 36

Mots-clés : Oreo, Cocaine, Paule neyrat
Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Jeudi 24 Octobre 2013 : 01h43
Mis à jour le Jeudi 24 Octobre 2013 : 08h28
PUB
PUB