Les oméga-3 dans l'alimentation : pour le senior aussi !
Sommaire

Ca sert à quoi ?

Depuis plusieurs années, l'implication des oméga-3 est reconnue dans bon nombre de fonctionnements biochimiques. Tout laisse supposer que d'autres preuves scientifiques s'ajouteront bientôt à celles déjà établies. Ainsi pour l'instant, on leur prête un rôle dans la stabilisation de la membrane des cellules cardiaques, dans les mécanismes de l'inflammation et de la coagulation du sang (au niveau de l'agrégation des plaquettes), mais surtout dans la baisse des triglycérides.

Ce qui est prouvé

Il est impressionnant de prendre conscience que dans une population ayant fait un infarctus, le taux de mort subite chute de 45% et le taux de mortalité globale de 20%, chez les malades qui ont été supplémentés en oméga-3. Chez les personnes diabétiques non dépendantes à l'insuline, l'apport d'oméga-3 fait baisser le taux de triglycérides de 30 à 50%. De même, on a pu prouver que la pression artérielle pouvait légèrement baisser. L'athérosclérose (c'est-à-dire l'encombrement des vaisseaux par les plaques graisseuse) n'est, quant à elle, pas ralentie.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Alix M., Intérêt des oméga-3 dans l'alimentation des personnes âgées. Gérontologie pratique janvier 2003 ; 142-143 : 8. Rosenberg IH. Fish-food to calm the heart. N Engl Med 2002; 346 : 1102-83.