Lupus

© Istock

Maladie rare et complexe, dont les causes sont mal connues, le lupus mérite toutefois qu'on s'y intéresse car son diagnostic peut être simple... pourvu qu'on y pense.

Toutefois, les traitements proposés contre le lupus ne font que soulager, sans guérir la maladie...

Publicité

Lupus : Comprendre

L'évolution d'un lupus est extrêmement variable dans le temps et dans la gravité.

Il faut distinguer les 2 catégories de lupus :

  • les lupus quiescents ("endormis"), qui ne nécessitent qu'une surveillance simple,
  • les lupus symptomatiques imposant des traitements plus ou moins forts ou prolongés en fonction de la fréquence et de la gravité des poussées, et bien sûr en fonction des organes touchés par la maladie.

Par exemple, une simple atteinte cutanée (plaques rouges, "masque du loup") ou articulaire sera traitée par des anti-inflammatoires, alors qu'une atteinte rénale nécessitera un traitement par cortisone et immunosuppresseurs.

Et enfin, il faut savoir que les grossesses aggravent la maladie. Une contraception efficace doit donc être proposée.

Lupus : Causes

Le lupus est une maladie auto-immune, c'est-à-dire résultant d'un dysfonctionnement du système immunitaire, qui au lieu de défendre l'organisme des agressions extérieures, se retourne contre lui.

On ne connaît pas les causes précises de déclenchement mais on sait qu'il existe un terrain génétique favorisant ce type de maladies.

C'est également une maladie rare qui touche surtout les femmes en période d'activité génitale.

Encore plus rarement, certains médicaments peuvent être à l'origine d'un lupus, comme les bêtabloquants.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Vendredi 20 Septembre 2002 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 09 Mai 2014 : 13h32
Source : http://www.orpha.net. Fondation Arthritis, http://www.fondation-arthritis.org. Lupus France, http://www.lupusfrance.com.
PUB
PUB