Occlusion intestinale : les signes qui doivent alerter

© Istock
L’occlusion intestinale n’est pas un trouble à prendre à la légère, car elle entraîne des douleurs abdominales, un ventre gonflé ou encore de la fièvre et parfois même la mort (par perforation notamment). Mais quels sont les signes qui doivent véritablement faire penser à une occlusion intestinale ?
Publicité

Douleurs abdominales et occlusion intestinale

Les douleurs abdominales ainsi qu’un ventre gonflé sont deux des symptômes les plus marqués d’une occlusion intestinale. Cela est dû à l’occlusion qui bloque les intestins et empêche l’évacuation des liquides sécrétés au niveau du tube digestif. Ce blocage se traduit par un arrêt du transit, de sorte que le patient ne va plus à la selle et que les matières s’accumulent dans les intestins. Des vomissements sont souvent associés.

Publicité
Publicité

Fièvre en cas d’occlusion intestinale

La fièvre est un des symptômes qui peut accompagner une occlusion intestinale. Ce n’est pas l’occlusion intestinale elle-même qui est à l’origine de la fièvre, mais plutôt l’infection responsable de l’occlusion. La fièvre peut toutefois être due à une complication de l’occlusion. En cas de perforation, par exemple, la fièvre sera due à la péritonite qui s’ensuivra.

Quand suspecter une occlusion intestinale

C’est l’association de trois symptômes qui doit nous alerter et nous amener à consulter en urgence : des douleurs abdominales avec un ventre gonflé, des vomissements et un arrêt du transit. Ces trois signes peuvent en effet traduire une occlusion intestinale qui doit être prise en charge sans attendre.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Lundi 13 Août 2018 : 18h30
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :