Un Noël serein pour votre chat

Plantes ornementales

Le houx, plante emblématique de Noël, est présent dans de nombreuses maisons pendant les fêtes. Si votre chat ingère les baies de ce végétal, il peut être victime de salivation abondante, vomissements et diarrhée. En cas d'ingestion massive et en l'absence de traitement, le risque de mortalité n'est pas négligeable. Une autre plante convoitée lors des fêtes de fin d'année est le gui, qui possède aussi des baies toxiques. L'ingestion est suivie de troubles nerveux (pertes d'équilibre), cardiaques et digestifs menant fréquemment à la mort. Il n'existe aucun antidote pour contrer les effets de ces deux plantes et le traitement est dès lors uniquement symptomatique. Enfin, le poinsettia est une plante ornementale que l'on retrouve souvent en période de fêtes. Ses feuilles sont très irritantes et provoquent une inflammation des zones mises en contact. En cas d'ingestion, des diarrhées et des vomissements surviennent mais ne mettent en général pas en danger la vie de l'animal.

Antigel

La neige et le froid font partie intégrante du charme de Noël. Mais les températures très basses nous obligent parfois à utiliser de l'antigel. Prenez garde de ne pas laisser ce poison à portée de votre chat ! En effet, comme le chien, il peut être séduit par l'odeur et le goût de ce produit qui induit malheureusement une insuffisance rénale même à faible dose ! L'évolution des symptômes est très rapide et la mort peut survenir en l'absence d'un traitement immédiat consistant en l'administration d'un antidote et la mise sous perfusion intraveineuse.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :