De la nicotine jusque dans les cheveux

Pour évaluer le tabagisme passif, le dosage de la nicotine dans les urines ou dans la salive est très limité. Une nouvelle méthode, utilisant cette fois les cheveux, semble plus efficace.
PUB

Le tabagisme passif est de plus en plus reconnu comme étant nocif pour la santé. Cependant, ces effets néfastes restent très difficiles à évaluer. Le dosage de la nicotine tant urinaire que salivaire ayant rapidement montré ses limites, il était devenu impératif de trouver d'autres indicateurs fiables.

Toute l'histoire d'un tabagisme passif dans un seul cheveu

La mesure de la nicotine dans les cheveux pourrait être la solution. En effet, leur croissance est lente et peu affectée par les variations quotidiennes de l'exposition au tabagisme passif. Cette nouvelle méthode permet donc de reconstruire une histoire sur le long terme: un centimètre de cheveux correspond à une exposition d'un mois. Deux facteurs doivent cependant être pris en compte:

PUB
PUB
  • a vitesse de croissance des cheveux varie selon les personnes;
  • certains produits chimiques, comme les décolorants, modifient le taux de nicotine présent dans les cheveux.

de la nicotine dans les cheveux pourrait être la solution. En effet, leur croissance est lente et peu affectée par les variations quotidiennes de l'exposition au tabagisme passif. Cette nouvelle méthode permet donc de reconstruire une histoire sur le long terme: un centimètre de cheveux correspond à une exposition d'un mois. Deux facteurs doivent cependant être pris en compte:

Attention, la nicotine s'installe partout

Cette étude apporte un élément supplémentaire très intéressant. Les parents tabagiques qui ont déclaré ne pas fumer à la maison mais uniquement à l'extérieur, ne protègent pas totalement leurs enfants. En effet, chez ces derniers, sont retrouvés des taux de nicotine intermédiaires entre ceux dont les parents ne fument pas et ceux dont les parents fument à la maison.Conclusion, la nicotine imprègne tout: les vêtements, les meubles, l'air expiréA noter: lorsque l'on a fumé dans une pièce, de la nicotine y est encore décelée 12 heures plus tard !

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 31 Décembre 2001 : 01h00