Neurodon : du sport pour un cerveau en forme

Publié le 23 Mars 2011 par Rédaction E-sante.fr
Le sport est, aussi, bon pour le cerveau. La campagne du Neurodon*, dont l’objectif est d’aider la recherche sur le cerveau, a choisi la thématique du sport pour attirer l’attention des donateurs.
PUB
© Fotolia

Il faut dire que les bienfaits dusport sont inestimables et s’étendent jusqu’aux confins du cerveau.

Le sport une arme anti-Alzheimer…

Ainsi, en plus d’une réduction des risques de maladies cardiaques, de diabète, d’ostéoporose, d’excès de cholestérol, d’accident vasculaire cérébral, etc., le sport protège aussi le cerveau. Il prévient le déclin cognitif et protège des démences.

PUB

Lorsque l’on fait du sport, on augmente nos dépenses énergétiques et notre débit cardiaque, et donc aussi notre débit sanguin cérébral. C’est probablement par l’intermédiaire de ce phénomène circulatoire que l’activité physique améliore la mémoire et protège donc de la maladie d’Alzheimer.

PUB

En conclusion, faites du sport, c’est bon pour les muscles, le cœur et le cerveau.

* La semaine de la campagne du Neurodon se terminera le 27 mars 2011. Le Neurodon est une collecte réalisée au profit de la recherche sur le cerveau et organisée chaque année depuis 10 ans par la Fédération pour la recherche sur le cerveau (FRC) qui œuvre notamment en faveur des principales maladies neurologiques : sclérose en plaques, maladie de Parkinson, maladie d’Alzheimer, épilepsie, sclérose latérale amyotrophique, accidents vasculaires cérébraux, tumeurs cérébrales, dystonies, maladie de Huntington, lésions motrices d’origine cérébrale, atrophie multisystématisée, etc.

Pour en savoir plus : www.neurodon.fr.

Source : www.neurodon.fr ; Le Quotidien du Médecin, 22 mars 2011. 

PUB
Contenus sponsorisés

A lire aussi

Après un accident vasculaire, un bilan cardiaque s'impose

Homme 40-49 ans

Neurodon : la recherche sur le cerveau, parent pauvre de la recherche

Homme 50-64 ans

L'exercice physique contre les AVC, même invisibles

Plus d'articles