Le mystère des petits pois vides

Publié le 28 Avril 2014 | Mis à jour le 29 Avril 2014
Auteurs : Paule Neyrat, Diététicienne

La saison des petits pois vient de s’ouvrir et on se met, avec bonheur, à écosser ce délicieux légume. Qui réserve parfois de mauvaises surprises.

 

PUB

Les petits pois qui sont actuellement sur le marché sont des pois « hâtifs » ou « demi-hâtifs » dont il existe de nombreuses variétés, à grains verts, lisses ou ridés et certaines, plus rares, à grains blancs. A partir de mai et jusqu’en juillet, viendront les autres variétés de pois dits « tardifs ».

Leurs cosses sont vertes, elles doivent être bien brillantes, bien gonflées et s’ouvrir facilement.

Mais ça n’est malheureusement pas toujours le cas.

Dans un même panier de vrac, chez les marchands de légumes ou dans les grandes surfaces, il y a des cosses avec des petits pois de tailles différentes (à la limite, ça n’est pas vraiment grave) et d’autres qui sont quasiment vides, contenant des pois à peine nés.

PUB
PUB

Pourquoi ?

Il y a des maraîchers consciencieux qui ramassent les petits pois à la main, tous les trois ou quatre jours, et ils choisissent ceux qui sont arrivés à la même maturité. Là, toutes les gousses sont bien pleines de pois de taille moyenne et régulière.

Les maraîchers qui cultivent les petits pois en grandes quantités préfèrent arracher les plants, car cela demande moins de main d’œuvre. Ceux-ci sont mis à sécher puis battus et les gousses se détachent. Ce qui explique qu’il y ait des grosseurs de pois différentes et des gousses vides car dans un même champs, les pois n’arrivent pas tous en même temps à maturité.

Il est évident que les petits pois ramassés à la main sont plus chers.

Lors de votre prochain achat, si vous n’avez pas le temps de trier les gousses pour ne choisir que des pleines, ne jetez pas les cosses vides mais transformez-les en potage.

Paule

Mots-clés : Petit pois, Cosse, Soupe, Potage
Soumis par Paule Neyrat le
PUB
PUB

Contenus sponsorisés