Mycose vulvaire : les rapports sexuels jouent-ils un rôle ?

© Istock
La mycose vulvaire est une infection généralement causée par le développement du champignon Candida Albicans au niveau du vagin. Les mycoses peuvent avoir tendance à apparaître après les rapports sexuels. L'hygiène intime est également importante pour éviter les mycoses. Les rapports sexuels jouent-ils un rôle dans le développement d'une mycose vulvaire ?
Publicité

Rapports sexuels favorisant les mycoses : hygiène intime de l'homme

Les rapports sexuels peuvent favoriser l'apparition de mycoses vaginales. Pour les éviter, il est recommandé de respecter quelques règles d'hygiène intime. En effet, les champignons responsables du développement de la mycose vulvaire sont présents au niveau du pénis de l'homme. Celui-ci peut donc transmettre à la femme des champignons au moment des rapports sexuels. Il est donc essentiel d'effectuer une toilette à l'eau du gland et du prépuce avant les rapports. Cela permettra d'éviter la prolifération de Candida Albicans dans l'espace situé entre le gland et le prépuce.

Publicité
Publicité

Mycoses vaginales et hygiène intime féminine

Après un rapport sexuel, pour les femmes, il est vivement recommandé d'aller uriner. Lors du rapport sexuel, des microbes ont tendance à remonter dans l'urètre et dans la vessie, pouvant alors provoquer des mycoses vaginales, mais également des infections urinaires. Le fait d'uriner après un rapport permet donc de nettoyer cette zone intime. De plus, l'hygiène intime chez la femme doit se faire avec des produits très doux respectueux de la flore intime, pour éviter de causer des désagréments.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Jeudi 31 Mai 2018 : 14h01
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :