Mycose génitale pendant la grossesse : que faire ?

© Istock

Les mycoses génitales sont fréquentes au cours d'une grossesse en raison de la modification de la flore vaginale. Quels traitements sont mis à disposition des femmes enceintes pour venir à bout d'une mycose vaginale ?

PUB

Hygiène intime : causes et symptômes d'une mycose vaginale chez la femme enceinte

Les mycoses vaginales font leur apparition lors de dérèglements hormonaux suite à la ménopause, lors des règles ou au cours de la grossesse. Elles se manifestent par de fortes démangeaisons au niveau de la vulve ou de l'entrée du vagin et s'accompagnent de pertes blanchâtres abondantes. Lors d'une grossesse, les risques de développer une mycose sont plus importants au cours du troisième trimestre.

PUB
PUB

Hygiène intime : traitement de la mycose vaginale lors d'une grossesse

La première chose à faire est de prendre rendez-vous chez votre médecin ou votre gynécologue, lui seul est capable de vous prescrire un traitement adapté à votre état de grossesse. Un prélèvement peut être nécessaire pour mettre en évidence le germe responsable. Le traitement repose principalement sur les ovules vaginaux. Il est important de signaler toute suspicion de mycose avant l'accouchement pour ne pas contaminer votre bébé lors d'un accouchement par voie basse.

Hygiène intime : comment prévenir les mycoses vaginales ?

Afin d'éviter les mycoses vaginales, il est conseillé de :

  • utiliser un savon neutre ;
  • ne pas porter de vêtements trop serrés ;
  • préférer les sous-vêtements en coton ;
  • bien se sécher en sortant de la douche (les champignons responsables des mycoses aiment bien l'humidité).
Publié le 23 Août 2018
Auteur(s) : La Rédaction E-Santé