Musique et adolescents : comment préserver l’audition des jeunes ?

© getty

Aujourd’hui, de plus en plus de jeunes de moins de 25 ans présentent des troubles de l’audition. 10 % présentent même une perte auditive, en raison d’une exposition trop intense, prolongée et répétée à un fort volume sonore.

Devant ce constat préoccupant, l’institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) a décidé la mise en place d’actions de prévention.

PUB

Les bons gestes pour préserver son audition

Baladeurs, sorties en discothèque, concerts, festivals : nombreuses sont les sources sonores qui peuvent altérer l’audition des jeunes.

C’est pour cela qu’il est important de connaître les bons gestes à faire afin de préserver son audition :

Avec le baladeur :

PUB
PUB
  • régler le volume dans un endroit calme et ne le mettre qu’à moitié du volume maximal ;
  • utiliser les écouteurs fournis avec l’appareil (garantissent un volume sonore de 100 dB) ;
  • préférer un casque que des écouteurs car il isole mieux du bruit environnant et évite d’augmenter le volume ;
  • limiter la durée d’utilisation.

En concert ou en boîte de nuit :

  • s’éloigner des enceintes ;
  • porter des bouchons d’oreilles ;
  • les retirer une fois au calme ;
  • faire des pauses régulièrement : trente minutes toutes les deux heures ou dix minutes toutes les 45 minutes dans un endroit calme.

Une campagne tout azimut pour prévenir la perte auditive

L’objectif de la campagne est de couvrir l’ensemble des manifestations (festivals de musique et discothèques) qui ont lieu durant l’été et d’aller à la rencontre des adolescents visés « afin de les alerter sur les risques, de les inciter à la vigilance et à l’adoption de gestes préventifs » indique l’Inpes.

Les équipes de la campagne seront postées à des points stratégiques comme les entrées de discothèques ou des concerts, aux sorties de gares, de métros, dans les files d’attente, etc. Des dépliants intitulés Tout savoir sur les risques auditifs et des bouchons d’oreilles seront distribués aux jeunes.

Une animation avec simulation d’acouphènes sera mise à leur disposition afin de sensibiliser les jeunes aux risques encourus par une écoute à trop fort volume sonore.

Publié le 20 Juillet 2012 | Mis à jour le 23 Juillet 2012
Auteur(s) : Hopital.fr
Source : hopital.fr
PUB
PUB

Contenus sponsorisés