Moustiques : les bons gestes pour éviter leur prolifération
© Adobe Stock

Savoir repérer les moustiques-tigre

Dans le monde, 3 500 espèces de moustiques se nourrissent de sang. Mais en France, nous n'en rencontrons que 65, répartis en trois grandes familles (Aedes, Culex, Anophèles). Il est important de savoir faire la différence entre eux, car une minorité de ces insectes constitue réellement une gêne.

PUB
PUB

Certains peuvent véhiculer des maladies, comme l'Aedes albopictus (moustique-tigre). Ce dernier est au cœur d'une surveillance active, car il est vecteur de trois virus responsables de la dengue, du chikungunya et du Zika.

Un plan destiné à lutter contre sa propagation est en place depuis 2006. La population est invitée à signaler toute présence du moustique-tigre. Le problème, c'est que seule une minorité des Français.es est capable de reconnaître l'insecte.

Pour rappel, il est plus petit qu'une pièce d'un centime et son corps est noir, couvert de petites taches blanches. Contrairement au moustique le plus courant, il est surtout actif en journée.