Mon animal en vacances, mode d'emploi

© Istock

Bientôt les vacances ! Que vous emmeniez ou non votre compagnon à quatre pattes, il faut organiser ce moment, si possible à l’avance.

Si vous ne pouvez pas emmener votre compagnon, il faut vous préoccuper de sa garde longtemps à l’avance. Mais si vous l’emmenez, de nombreux points sont à vérifier pour sa santé.

PUB

Formalités avant le départ

Documents

Faites des photocopies de tous les documents de votre animal, carnet de santé mis à jour, carte d’identification avec vos coordonnées actuelles, ordonnance si traitement en cours. Vérifiez la réglementation des pays étrangers, identification de votre animal (seule la puce électronique est reconnue) et la vaccination antirabique.

A emporter

Emportez avec vous son alimentation habituelle (tout changement brusque provoque de la diarrhée), car vous n’êtes pas sûr de la retrouver sur place. Au minimum, emportez pour quelques jours de nourriture. N’oubliez pas ses jouets favoris, voire son panier. Constituez enfin sa trousse à médicament et produits d’hygiène.

PUB
PUB

Mon compagnon en vacances

En voiture

Pendant le trajet, sortez-le toutes les deux heures de la voiture pour ses besoins et sa détente (et la vôtre !) et donnez-lui légèrement à boire. Pour éviter les otites et les conjonctivites, ne laissez pas votre chien sortir sa tête par la portière quand vous roulez en voiture. Ne le laissez jamais dans une voiture au soleil, c’est un danger mortel.

A la plage

À la plage, vérifiez que celle-ci est bien autorisée à votre compagnon. N’oubliez pas de bien le nettoyer pour enlever le sel et les grains de sable s’il s’est baigné. Et partout, prenez avec vous des sacs pour ramasser ses déjections. Vous augmenterez progressivement la durée des promenades, surtout s’il est âgé. Tannez ses coussinets et donnez-lui à boire régulièrement pour éviter la déshydratation. Traitez-le contre les puces et les tiques, ainsi que les aoûtats, entre les coussinets. Inspectez les oreilles et les espaces entre les doigts à la recherche d’épillet.

Publié le 20 Juin 2013 | Mis à jour le 01 Juillet 2013
Auteurs : Magazine Bien-Etre Santé
Source : "Mes valises, mon chien, mon chat", Magazine Bien-Etre & Santé, juin 2013