La mode des laits végétaux

Publié le 15 Juillet 2011 | Mis à jour le 15 Juillet 2011
Auteur(s) : Paule Neyrat, Diététicienne
PUB

u cours de la saga "Haro sur le lait de vache", ses allergies et ses intolérance, la mode des laits végétaux s'est développée bien qu'ils n'aient de "lait" que le nom et que ce soit en fait des j us.

En effet, tous proviennent d'une macération d'eau et de graines pulvérisées, mixée ensuite : leur épaisseur peut en effet faire penser à un lait.

Puisque les graines sont riches en protéines et en lipides, ces laits le sont aussi, souvent plus que le lait de vache.

PUB
PUB

En première ligne, celui de soja auquel on a attribué une réputation anti-cancer, très contestée. Suivent ensuite le l ait de riz et le l ait d'amande qui se trouvent facilement, en brique ou sous forme de poudre à délayer dans de l'eau.

Moins courants et plus originaux sont le l ait de châtaigne et celui de noisette.

Le premier existe aussi sous forme de poudre à délayer. Quant au second, vous pouvez facilement le fabriquer vous même.

Il suffit de faire tremper 80 g de noisettes décortiquées et concassées dans un grand bol d'eau pendant toute une nuit. Le lendemain, vous les égouttez, vous les mixez bien, vous versez dans une casserole, vous ajoutez 1 l d'eau, vous faites bouillir et vous cuisez en remuant pendant 5 minutes. Vous mixez à nouveau, vous passez au tamis ou dans un chinois et vous avez votre l ait de noisette pas cher.

Vous l'utiliserez pour des desserts, à la place du l ait de vache, ça changera. Mais attention, cela ne vous dispense pas de consommer des produits laitiers pour cause de besoins en calcium à satisfaire.

Soumis par Paule Neyrat le
PUB
PUB

Contenus sponsorisés