Migraine
On distingue deux sous-groupes de maux de tête : les maux de tête primaires (céphalées primaires) et maux de tête secondaires (céphalées secondaires).Les maux de tête primaires sont le résultat de problèmes biologiques du cerveau, tandis que les maux de tête secondaires accompagnent une maladie sous-jacente, comme une tumeur cérébrale, un anévrisme, une méningite et autres.
© getty
Sommaire

Migraine : Conseils pratiques

Se reposer

Dès les premières douleurs, reposez-vous. Si possible, étendez-vous dans le noir, dans un endroit sans bruit où vous ne serez pas dérangé, jusqu'à ce que les médicaments fassent effet.

Appliquer de la glace

De la glace enveloppée dans un linge et appliquée sur la zone douloureuse apporte un certain soulagement.

Ne pas abuser des analgésiques

Il est tout à fait indiqué de prendre de l'aspirine ou du paracétamol pour soulager un mal de tête occasionnel. Il est donc naturel d'être tenté de le faire pour la migraine. Cependant, il faut savoir que le recours fréquent à ces médicaments ne soulage la douleur migraineuse qu'en partie et pendant une courte période. Chez les migraineux, ces substances risquent de modifier le fonctionnement de certains réseaux du cerveau, et de provoquer des "céphalées médicamenteuses". Si vous souffrez de migraine, consultez votre médecin pour bénéficier de médicaments spécifiques.

Identifier les facteurs déclenchants

Tenez un agenda sur lequel vous notez les dates et les horaires de vos crises de migraine, les circonstances d’apparition et tous les autres facteurs qui auraient pu les provoquer : alimentation, activités, stress, facteurs environnementaux (température, bruit…), etc. Cela vous permettra de trouver des moyens de prévenir vos crises.

Mener une vie équilibrée

Adoptez une alimentation saine, faites des exercices quotidiens non violents (comme la marche) et apprenez à gérer le stress quotidien (techniques de relaxation, activités de loisir, etc.).

Essayer les médecines douces

L'acupuncture, l’hypnose, la relaxation, les massages sont des techniques qui peuvent soulager les migraineux.

Apprendre à connaître la maladie

Renseignez-vous sur la migraine. Plus vous connaîtrez cette maladie chronique, mieux vous pourrez la surmonter.

Attention aux médicaments hormonaux

Certaines femmes qui commencent à prendre la pilule contraceptive ou à suivre une hormonothérapie risquent de souffrir de migraines pour la première fois de leur vie (surtout en cas de migraine dans l'histoire familiale) ou de voir leur migraine habituelle s'accentuer. Parlez-en à votre médecin.

Migraine : Quand consulter ?

  • Le mal de tête est si douloureux qu'il nuit à votre qualité de vie et à vos activités quotidiennes.
  • Vous avez des céphalées à répétition.
  • Vous êtes enceinte et souffrez de migraine.
  • Vous songez à prendre la pilule contraceptive ou à suivre une hormonothérapie. De plus, des antécédents de migraine sont connus dans votre famille.
  • Vous êtes traitée pour la migraine et vous planifiez une grossesse.
  • Les médicaments qu'on vous a prescrits n'apportent guère d'amélioration.
  • Les effets secondaires de ces médicaments vous empêchent de fonctionner (somnolence, nausée, etc.).
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Guide: 

Source : Guide familial des maladies publié sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Média, 2001. Ameli-sante.fr, http://www.ameli-sante.fr/migraines/les-soins-en-cas-de-migraine.html.
Prise en charge diagnostique et thérapeutique de la migraine chez l’adulte et chez l’enfant : aspects cliniques et économiques, Synthèse des recommandations, HAS.