Migraine plus intense en cas de surpoids

© Istock

Les personnes de forte corpulence souffrent-elles davantage de migraine que les autres ? En tout cas, il existe bel et bien une relation entre surpoids et migraine. Il semblerait que le surpoids augmente la fréquence des crises chez les migraineux.

PUB

Quelle est cette relation entre l'obésité et la migraine ?

Cette étude a porté sur une population de plus de 30.000 sujets souffrant régulièrement de migraine. A noter que plus de 65% d'entre eux étaient des femmes de 38 ans en moyenne.

La définition de la migraine retenue pour cette enquête est très classique : crises de douleur pulsatile, latérale et parfois accompagnée de nausées.

La fréquence et l'intensité des crises sont des données qui ont été recueillies par téléphone auprès de chaque sujet.

Ensuite, les volontaires ont été répartis en cinq groupes selon leur indice de masse corporelle (IMC = poids divisé par la taille au carré) :

PUB
PUB
  • IMC inférieur à 18,5 : sujets en sous-poids
  • IMC entre 18,5 et 24,9 : sujet de poids normal
  • IMC entre 25 et 29,9 : sujets en surpoids
  • IMC entre 30 et 34,9 : obésité
  • IMC supérieur à 35 : obésité morbide

La fréquence des crises de migraine augmente avec le surpoids

La première constatation est que les personnes en surpoids ou obèses ne sont pas plus nombreuses à souffrir de migraine que les sujets de poids normal.

En revanche, la fréquence des crises augmente régulièrement avec l'IMC. Dans le groupe des personnes de poids normal, 4,4% présentent 10 à 15 crises de migraine par mois. Parmi les sujets en surpoids, ce pourcentage s'élève à 5,8, puis à 13,6 chez les personnes obèses et à 20,7% en cas d'obésité morbide.

Ainsi, plus le poids est élevé, plus les crises sont fréquentes chez les migraineux. En revanche, il n'y a pas plus de migraineux chez les sujets en surpoids.

En conclusion, à la liste des facteurs déclenchant les crises de migraine (variations hormonales, lumière vive, bruit, stress, émotions), on peut ajouter le surpoids et l'obésité. En pratique, perdre du poids contribue donc à baisser la fréquence des crises chez les migraineux dont l'IMC est au-dessus de la normale.

Toutefois, il ne faut pas se limiter à cette solution. Il existe des médicaments spécifiques contre la migraine auxquels toute personne migraineuse, en surpoids ou non, doit recourir. Parlez-en avec votre médecin afin de trouver celui qui vous soulage.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 24 Juillet 2006 : 02h00
Source : Bigal M.E. et coll., Neurology, 66 (4) : 545-50, 2006.