Mieux bronzer, c'est mieux se protéger

Même s'il est agréable de profiter du soleil, des expositions prolongées peuvent entraîner des effets néfastes pour votre santé, le plus grave étant le cancer de la peau. La protection solaire est donc indispensable et sera d'autant plus efficace qu'elle est bien adaptée à votre type de peau et fréquemment renouvelée.
PUB

Pour chacun d'entre nous, le soleil est synonyme de vacances et de bien-être. Et il est vrai que le soleil est source de nombreux bienfaits: il apporte dynamisme et joie de vivre et il est très agréable d'être bronzé. Le soleil est également indispensable à la croissance de nos enfants car il stimule la vitamine D; chez la femme, il rend les os plus solides et participe ainsi à la prévention de l'ostéoporose.

En revanche, l'exposition solaire prolongée et non protégée a des effets nocifs, comme le coup de soleil ou l'insolation, l'urticaire solaire, le vieillissement prématuré de la peau ou la cataracte. Le plus grave d'entre eux est le cancer de la peau qui, malgré les campagnes d'information mises en place ces dernières années, fait de plus en plus de victimes (6 000 nouveaux cas de mélanome chaque année). Les cancers cutanés représentent aujourd'hui la première cause de mortalité par cancer chez les adultes jeunes. Or, il est démontré que le risque d'avoir un mélanome est lié aux coups de soleil répétés pendant l'enfance. Une seule solution pour l'éviter: la protection de la peau, en toutes circonstances, contre les rayons ultraviolets du soleil.

PUB
PUB

Les UVA et les UVB : pourquoi faut-il s'en protéger ?

La lumière solaire est composée de différents types de rayonnements, notamment les rayons ultraviolets, les UV A et B. Les UVB, responsables des coups de soleil, sont pour la plupart arrêtés par la couche cornée ou couche externe de l'épiderme. Les UVA sont les plus dangereux car environ 30% d'entre eux atteignent le derme profond où ils détruisent les cellules et provoquent la formation de radicaux libres. Ceux-ci sont des molécules produites en permanence dans notre organisme par des réactions chimiques liées à l'activité réparatrice des cellules. S'il y a trop de radicaux libres, les processus de réparation sont dépassés et les dérèglements apparaissent, comme le vieillissement de la peau et surtout le cancer.

Adaptez la protection solaire à votre type de peau

Se protéger des rayons ultraviolets du soleil, c'est ne pas s'exposer plus que le type de sa peau ne le permet. Les spécialistes classent la peau selon un « phototype » qui va de 0 (peau intolérante au soleil) à 6 (peau noire). Plus schématiquement, on peut distinguer 2 catégories de peaux, selon leur capacité à réagir au soleil: la première correspond aux peaux qui brûlent et qui ne bronzent pas ou peu, c'est le cas des sujets roux ou blonds à la peau et aux yeux clairs. La seconde catégorie comprend les peaux capables de se protéger plus naturellement du soleil, c'est le cas des personnes aux cheveux châtain ou brun et à la peau mate.Alors, pour échapper à tous les effets nocifs à plus ou moins long terme de l'exposition au soleil, une seule règle: connaître son type de peau et y adapter sa stratégie de protection.

Publié par Dr Sylvie Coulomb le Lundi 10 Juillet 2000 : 02h00
Source : 60 Millions de Consommateurs. N° 341. Juillet-Août 2000 La protection solaire. Thierry Souccar. Flammarion Le soleil, ami ou ennemi. Rica Etienne et Sylvia Vaisman. Casterman