Le microneedling : une nouvelle technique contre le vieillissement de la peau et les imperfections
Sommaire

Comment se déroule une séance ?

Selon le type de peau et la zone à traiter, on choisit le diamètre des aiguilles et les profondeurs de soin. Après avoir démaquillé et désinfecté la zone à traiter, on applique un gel d’acide hyaluronique afin de mieux faire glisser les micro-aiguilles et de faire pénétrer l’acide dans les micro-perforations effectuées. Ces micro-traumatismes induisent une cicatrisation qui génère des facteurs de croissance et une synthèse accrue de collagène et d’élastine, nécessaires à la régénération cutanée.

Parfois, il peut y avoir de tout petits saignements durant la séance, mais le soin n’est pas douloureux. La séance dure en moyenne une vingtaine de minutes.

Le microneedling favorise la pénétration des principes actifs appliqués sur la peau à la fin de la séance (tels que les produits anti-acné, hydratants, anti-âge, anti-vergetures…). En hiver, le microneedling peut être associé à un peeling à l’acide trichloroacétique léger. Comme indiqué ci-dessus, au lieu d’atteindre uniquement les couches superficielles (stratum corneum), le peeling agit ainsi à 0,5 mm, 1 mm et 1,5 mm, ce qui booste la peau sur toute sa profondeur.

Cette technique est aisément utilisable sur une peau très fine comme le contour de l’œil ou la lèvre supérieure, mais également sur des zones de peau plus épaisse comme le corps, dont les vergetures.

Combien de séances ?

La séance dure 30 minutes. On préconise un minimum de 3 ou 4 séances espacées de 15 jours. L’exposition solaire est à éviter pendant au moins 15 jours.

Existe-t-il des contre-indications ?

Ce soin est à éviter en cas de grossesse, d’acné, de prise d’anticoagulants et d’herpès.

Quant aux effets secondaires, ils sont rares : parfois un léger érythème (rougeur de la peau) et/ou œdème pendant 24 à 48 h (pas d’éviction sociale).

Cette technique est principalement utilisée chez les personnes présentant une véritable perte de densité et d’élasticité cutanée et elle est réalisable sur tous phototypes.

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : * Le Dr Catherine de Goursac est médecin esthétique. Elle est membre de la Société française de médecine esthétique, membre du conseil d'administration de l'Association française des médecins esthéticiens (AFME) (www.afme.org), membre du conseil d’administration de la Fédération Syndicale de Médecins Esthétiques et secrétaire de l'Association française d'anti-aging.