MICI : parlons-en !
Publié le 12 Novembre 2010 par Jean Montelriny, journaliste santé

Deux grandes MICI différentes

PUB

Les deux principales MICI sont la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique. La maladie de Crohn atteint n’importe quel segment du tube digestif, de la bouche à l’anus. Elle peut toucher simplement la superficie de la paroi intestinale ou toute son épaisseur. Dans ce dernier cas, elle provoque alors un rétrécissement de l’intestin, des douleurs abdominales, des difficultés à l’évacuation des gaz, voire la dangereuse occlusion (interruption du transit). En revanche, la rectocolite hémorragique n’atteint que le rectum et le colon. De plus, seule la superficie de la paroi (la muqueuse) est touchée. Elle provoque des saignements dans les selles, des envies impérieuses et des douleurs abdominales.

PUB

MICI : causes multiples…

Les MICI ne sont ni héréditaires, ni contagieuses. On peut parler néanmoins d’un terrain génétique favorisant la survenue de ces pathologies. D’ailleurs, elles sont plus fréquentes quand un parent au premier degré est atteint. En revanche, d’autres facteurs interviennent. Par exemple, une crise d’appendicite pendant l’enfance réduit de deux tiers le risque d’avoir une rectocolite hémorragique, sans que l’on sache vraiment pourquoi… Inversement, le tabagisme est un facteur favorisant nettement la maladie de Crohn.

Source : Côté Santé.