Méthode Ogino : mode d'emploi de cette contraception naturelle

Publié le 21 Novembre 2018 par La Rédaction E-Santé
La méthode Ogino est utilisée pour mettre en place une contraception naturelle. La méthode Ogino, de même que la méthode des températures, n'est pas complètement fiable. Mieux vaut donc se tourner vers des méthodes comme la symptothermie pour plus d'efficacité. Découvrez le mode d'emploi de la méthode de contraception naturelle Ogino.
PUB
© Istock

La méthode Ogino : mode d'emploi

PUB

La méthode Ogino consiste à éviter d'avoir des rapports sexuels pendant les jours fertiles du cycle de la femme. Il s'agit tout d'abord de noter pendant une année les dates de début et de fin de vos cycles afin d'observer leur durée. Cette méthode doit être utilisée sans contraceptif hormonal afin de pouvoir fonctionner. Il est ensuite nécessaire de repérer le cycle le plus long et le cycle le plus court pendant cette période d'une année. Il faut alors soustraire 18 jours au dernier jour du cycle le plus court, puis 11 jours au cycle le plus long. Cela permet de repérer une période située entre la première et la deuxième date, qui constitue une période d'abstinence, pour éviter de tomber enceinte.

PUB

La méthode Ogino : peu de fiabilité

La méthode Ogino pose plusieurs problématiques : elle est assez contraignante, puisqu'elle nécessite de s'abstenir pendant de longues périodes, mais elle manque aussi de fiabilité. Son indice de Pearl est compris entre 15 et 38 %. Cela signifie que sur 100 femmes, elle engendre 15 à 38 grossesses en moyenne. D'autres méthodes de contraception naturelle plus fiables existent, et notamment la symptothermie.