Médor et ses friandises
Sommaire

Faire plaisir en restant raisonnable...

Bien que très appréciés, les petits plaisirs gourmands doivent rester occasionnels. De plus, ne cédez jamais à une demande de friandise formulée par votre chien. C'est vous qui devez prendre l'initiative de le gâter et non l'inverse : votre place de chef sera ainsi préservée et vous n'encouragerez guère votre ami à mendier. Pour les mêmes raisons, ne donnez jamais de friandises pendant vos repas. Enfin, les friandises quelles qu'elles soient peuvent être nocives pour les chiens obèses ou pour les chiens diabétiques qui ne doivent recevoir pour seule nourriture que leurs repas quotidiens à heures fixes.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :