Les médicaments antitussifs sont contre-indiqués chez les enfants de moins de 2 ans

En avril 2010, les médicaments mucolytiques, mucofluidifiants et l’Hélicidine® ont été contre-indiqués chez les nourrissons. Un an plus tard, c’est au tour des médicaments antitussifs antihistaminiques H1 de 1ère génération et du fenspiride d’être contre-indiqués chez les enfants de moins de deux ans. Ces médicaments restent disponibles en pharmacie pour les autres tranches d’âges, mais ils ne sont plus délivrés depuis le 15 mars 2011 pour les jeunes enfants.

PUB

Cette décision fait suite au processus de réévaluation des médicaments indiqués dans le traitementde la touxde l’enfant engagé par l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps).

Selon les experts, « le risque d’effets indésirables lié à l’utilisation de ces médicaments antitussifs est supérieur au bénéfice escompté ». Ils ont été associés à des complications neuropsychiatriques (convulsions, agitation) ou à des dépressions respiratoires lors de leur utilisation chez l’enfant. » Il existe également un risque de somnolence chez le nourrisson qui pourrait être délétère en cas d’encombrement bronchique ». Enfin, ces médicaments antitussifs n’ont pas fait la preuve de leur efficacité.

PUB
PUB

Rappelons que la toux est un réflexe naturel qui disparaît spontanément. Mais c’est aussi un symptôme, dont l’origine doit être recherchée. L’Afssaps a édité une brochure à destination des parents, afin de les rassurer, leur indiquer les symptômes d’alerte devant mener à une consultation (difficultés respiratoires notamment) et leur indiquer comment améliorer le confort de leur enfant victime de la toux, souvent nocturne : à télécharger sur le site www.afssaps.fr.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 16 Mars 2011 : 17h26
Mis à jour le Mardi 22 Mars 2011 : 12h07
Source : Source : Communiqué de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), 15 mars 2011.

PUB
PUB

Contenus sponsorisés