Médecine esthétique : le Vampire Lift et les injections de PRP
Sommaire

Les atouts du PRP

"Au-delà de ses nombreuses indications esthétiques, le Plasma Riche en Plaquettes séduit pour son aspect naturel. Contrairement aux fillers d’acide hyaluronique, par exemple, là, la patiente se voit injecter son propre plasma, ce qui est un argument pour certaines, assure le Dr Duvernois. Par ailleurs, le PRP est un produit biocompatible, les risques de rejet ou d’allergies sont quasi-nuls. Quand le prélèvement, la centrifugation et l’injection sont réalisés dans le respect des normes d’hygiène et de sécurité, il n’y a pas de complications sévères à craindre après l’injection de cellules autologues."

Enfin, les suites sont très légères contrairement à un lifting. Ici, "pas d’éviction sociale, pas de brûlure, ni de problème de photosensibilisation. La patiente peut reprendre une activité normale juste après la séance", rassure le Dr Duvernois. Les seules choses à craindre : des petites rougeurs et de petits hématomes qui vont disparaître dans les 2 à 3 jours suivant l’injection.

Les limites des injections de PRP

Si les contre-indications sont assez limitées, certaines existent tout de même : les injections ne se feront pas sur les personnes souffrant de maladies auto-immunes, les patients sous coagulants et "par principe de précaution, poursuit le Dr Duvernois, on ne fera pas d’injection de PRP sur d’anciennes zones cancéreuses."

Le coût peut être également un frein, les injections de PRP étant un peu plus chères qu’un autre produit de comblement : "Compter environ 500 € la séance avec un skin booster, contre 600 à 900 € pour des injections de PPR."

Entretenir la jeunesse et la beauté de sa peau a un coût qui est d’autant plus élevé quand la méthode est naturelle.

Système Immunitaire : Renforcez votre SYSTEME IMMUNITAIRES !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Entretien avec le Dr Duvernois, médecin esthétique à la Clinique des Champs Elysées

Intervention du Dr Guy Magalon, chirurgien plasticien, lors du 18ème Congrès Mondial de l’IMCAS, en janvier 2016