Masturbation : 11 bénéfices à se faire du bien en solo

Le ministère de la Santé de l’État du Queensland (Australie) a lancé une campagne pour normaliser la masturbation. Et il n’y a, en effet, aucune raison de culpabiliser à se faire du bien seul. Il a été prouvé scientifiquement que les plaisirs solitaires sont bons pour la santé. On vous dit tout.
Masturbation : 11 benefices a se faire du bien en solo

Le ministère de la Santé de l’État du Queensland (Australie) veut mettre fin aux tabous entourant la masturbation. Dans son message publié le 3 novembre sur son compte Facebook, l’instance gouvernementale australienne a lancé une campagne pour favoriser "la normalisation de messages sexuellement positifs sur la masturbation et d’améliorer la santé et l’éducation sexuelle en général". En effet, les plaisirs solitaires ne permettent pas uniquement de grimper au 7ᵉ ciel pendant quelques secondes, ils ont un effet bénéfique sur le corps. On vous les détaille dans ce diaporama.

La masturbation se généralise… mais reste taboue

L’Observatoire européen de la sexualité féminine, réalisé par Ifop et The Poken Company et publié en septembre 2021, révélait que de plus en plus de femmes se masturbaient.

80% des 5025 femmes vivant en Espagne, Italie, France, Allemagne, ou au Royaume-Uni interrogés ont confié s’être caressées au moins une fois dans leur vie, soit une hausse de 3 points en 5 ans. 6 sur 10 l’ont même fait durant les 3 derniers mois.

Si la gent féminine hésite de moins en moins à se faire du bien, seule, la pratique à moins d’adeptes que chez les hommes. 78% des Françaises se masturbent contre plus de 9 sur 10 des Français. L’autoérotisme féminin est également plus occasionnel : 20% des femmes se caressent au moins une fois par semaine, contre 50% des hommes. De plus, si cette pratique intime se développe, elle garde une image très sulfureuse. C’est ce dernier point que le ministère de la Santé australien veut combattre avec sa campagne, baptisée "Give yourself a hand" ("donnez-vous un coup de main en français).

Plaisirs solitaires, une part intégrante de la sexualité

"Peu importe votre statut relationnel, âge, genre, orientation sexuelle, c’est une façon saine et bénéfique pour votre santé de découvrir votre corps", précise l’opération du ministère de la Santé australien. "La masturbation n’est pas seulement un moyen lambda de se faire plaisir. Elle a réellement un impact sur notre corps, qu’il soit physiologique ou psychologique", poursuit-il.

L’instance gouvernementale rappelle que les plaisirs solitaires sont un pan naturel de la vie sexuelle, et qu’ils ne sont pas réservés aux hommes. "Il est important pour nous tous de travailler à normaliser les messages sexuels positifs sur la masturbation afin de réduire les sentiments de honte et de peur associés, et d'améliorer la santé sexuelle et l’instruction", explique le ministère.

La masturbation a avoir une image positive de soi

1/11
Masturbation : 11 bénéfices à se faire du bien en solo

"Plusieurs études ont trouvé une corrélation entre la masturbation et une image corporelle positive. Chez les femmes en particulier, celles qui se masturbent plus fréquemment deviennent plus capables d'associer le plaisir à leurs réactions corporelles. En réalisant cela, ils peuvent développer une plus grande satisfaction avec leur corps et avoir une meilleure estime de soi", explique le ministère de la Santé australien.

La masturbation réduit les douleurs de règles

2/11
Masturbation : 11 bénéfices à se faire du bien en solo

"Lors de l'orgasme, l'utérus se contracte et se détend tout en libérant des endorphines et notre hormone de l'amour, l'ocytocine. Les deux hormones détendent le corps et peuvent vous rendre plus heureuse et moins stressée, ce qui peut avoir un effet particulièrement positif pendant les règles. L'ocytocine peut agir comme un analgésique naturel, ce qui, selon certains, aide à réduire les crampes menstruelles", est-il écrit sur le site de l'instance gouvernementale australienne.

La masturbation réduirait les douleurs pendant l'accouchement

3/11
Masturbation : 11 bénéfices à se faire du bien en solo

"Certains spécialistes recommandent la masturbation pendant le travail – même si c'est peut-être la dernière chose que vous avez envie de faire à ce moment-là ! La libération d'ocytocine peut accélérer la progression des contractions pendant le travail, tout en favorisant le lien avec votre nouveau-né, car elle déclenche un comportement nourricier", assurent les Australiens.

La masturbation réduirait les risques de cancer de prostate

4/11
Masturbation : 11 bénéfices à se faire du bien en solo

Des chercheurs, également australiens, ont remarqué que plus les hommes éjaculent entre 20 et 50 ans et moins ils ont de risques de développer un cancer de la prostate. Pour eux, les plaisirs solitaires aideraient à limiter les risques de développer cette maladie, car ils évitent l’accumulation de liquide séminal dans les canaux prostatiques (les composants du sperme pouvant être cancérigènes).

De plus, l’éjaculation favoriserait une maturation plus complète des cellules prostatiques, les rendant ainsi moins sensibles au risque de tumeur.

La masturbation permet de mieux connaître son corps

5/11
Masturbation : 11 bénéfices à se faire du bien en solo

La masturbation aide à mieux connaître son corps, ce qu'on aime... ou pas. "Cela peut aider les gens à mieux communiquer leurs souhaits à leur(s) partenaire(s) sexuel(s) à l'avenir", rappelle le ministère de la Santé australien.

La masturbation améliore les performances des hommes au lit

6/11
Masturbation : 11 bénéfices à se faire du bien en solo

Un homme qui s'adonne aux plaisirs solitaires régulièrement contrôle mieux ses érections et son éjaculation. Cela lui permet de mieux connaître ses réactions, contrôler son excitation, son souffle... et ainsi faire durer le plaisir.

La masturbation améliore les performances... professionnelles !

7/11
Masturbation : 11 bénéfices à se faire du bien en solo

Un sondage réalisé en 2019 aux USA révélait que les adeptes de l'autoérotisme occupent davantage de postes à responsabilités et ont de meilleurs salaires.

Après avoir interrogé 1012 personnes de tous âges et de tous milieux, les chercheurs ont remarqué que 35,9% des personnes qui se masturbaient souvent (dès 2 à 3 fois par semaine) avaient un poste à responsabilités contre 25% de ceux le faisaient moins souvent.

22,6% des adeptes de la masturbation avaient demandé une augmentation lors des 12 derniers mois, tandis qu'ils étaient moins de 15% dans l'autre groupe.

La masturbation augmente le plaisir à deux

8/11
Masturbation : 11 bénéfices à se faire du bien en solo

La masturbation est surnommée plaisir solitaire... mais elle ne l'est pas forcément. Elle peut parfaitement se pratiquer à deux. En plus de pimenter la vie de couple, elle aide à voir les gestes qui favorise l'orgasme ou prolonge le plaisir chez l'autre.

La masturbation aide à dormir

9/11
Masturbation : 11 bénéfices à se faire du bien en solo

La masturbation aide à tomber dans les bras de Morphée plus facilement également. "Grâce au plaisir qu’elle génère, la masturbation est un excellent somnifère", explique le sexologue Dr Gérard Leleu, dans son ouvrage "Le traité des orgasmes". Elle permet, en effet, de libérer des endorphines, connues pour favoriser l'endormissement.

La masturbation améliore le bien-être mental

10/11
Masturbation : 11 bénéfices à se faire du bien en solo

"La masturbation, et souvent par conséquent l'orgasme, libère des endorphines, des hormones qui créent des sensations de plaisir et de bien-être", rappelle le ministère de la Santé australien pendant sa campagne de sensibilisation.

La masturbation réduit le stress

11/11
Masturbation : 11 bénéfices à se faire du bien en solo

Comme nous l'avons déjà précédemment vu, les caresses favorisent la libération des endorphines, hormones qui luttent aussi contre le stress. Toutefois, le ministère rappelle que la masturbation ne peut pas être utilisée comme uniquement outil anti-stress. Elle doit rester une activité gérer sainement. 

"Les gens peuvent se tourner vers la masturbation comme mécanisme d'adaptation, ce qui peut affecter leur vie et/ou leurs activités", met-il en garde.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : https://www.health.qld.gov.au/news-events/news/give-yourself-a-hand-the-health-benefits-of-masturbation