Maladies rares : enfants et adultes attendent des années avant un diagnostic

La 8ème Journée des maladies rares, samedi 28 février, a été l’occasion de rappeler que pour 20 % des malades concernés, il faut souvent plus de six ans avant qu’un diagnostic médical soit posé.

PUB

Trois millions d’enfants et d’adultes touchés par des maladiesrares

Au total, plus de trois millions de Français sont concernés par une maladie rare, ainsi appelée parce qu’elle touche moins d’une personne sur 2 000. Il existe ainsi quelque 7 000 maladiesrares répertoriées dont 80 % sont d’origine génétique. C’est pourquoi le séquençage de l’ADN, à la recherche d’une anomalie, est souvent le seul moyen de comprendre ce qui ne va pas et d’ailleurs, dans les centres experts qui y ont accès, le taux de diagnostic a augmenté de près de 30 %.

PUB
PUB

Plus de la moitié des maladiesrares diagnostiquées chez l’enfant

Une trentaine de maladies rares pourraient être diagnostiquées dès la naissance alors que le dépistage n’est pratiqué que pour cinq d’entre elles : c’est insuffisant pour des associations de malades. Il faudrait encore faciliter l’accès des familles aux centres experts et proposer plus facilement un séquençage de l’ADN. Ces mesures ont un coût, mais l’errance diagnostique en a également un. En effet, tout retard dans la prise en charge des symptômes de ces maladies rares (à défaut de traitement), a fortiori lorsqu’elles touchent des enfants, peut compromettre leurs chances futures d’insertion.

Mots-clés : Maladie, L'enfant
Publié par Dr Nathalie Manoukian le Lundi 02 Mars 2015 : 16h50
Mis à jour le Mardi 03 Mars 2015 : 12h08
Source : Maladies rares info services : http://www.maladiesraresinfo.org/
PUB
PUB

Contenus sponsorisés