Maladie d'Alzheimer : comment gérer l'agressivité ?

L'agressivité est un comportement courant chez les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer. L'entourage en est souvent ébranlé. Que faut-il savoir sur ce mode d'expression agressif ? Comment gérer la situation ?
Publicité

Pourquoi les malades d'Alzheimer ont des comportements agressifs ?

L'agressivité est un instinct de survie se manifestant par une violence verbale ou gestuelle dirigée à l'encontre de quelque chose, de quelqu'un ou d'une situation mal comprise, et qui sert à marquer son existence. Autrement dit, le comportement agressif chez les malades d'Alzheimer n'est pas pathologique, ce n'est pas véritablement le symptôme de la maladie, mais un moyen d'expression et d'action utilisé pour dialoguer avec son environnement et maîtriser les relations. L'agressivité n'a pas pour objectif de déclencher un conflit. C'est une façon d'exprimer ses incertitudes et ses insatisfactions. C'est aussi parfois un moyen mis en œuvre pour rechercher des stimulations, un certain état d'excitation, des émotions fortes.

Publicité
Publicité

Débordements verbaux, voire agressions physiques

Entre 75 et 88% des malades d'Alzheimer ont des perturbations comportementales et émotionnelles. Dans 30 à 50% des cas, elles se manifestent par de l'agressivité, allant de débordements verbaux à des agressions physiques (morsure, crachats, coups...).

Peurs, angoisses, difficulté de communication...

La peur du placement, l'angoisse de la mort, l'incapacité à communiquer verbalement les sentiments et les besoins, peuvent prédisposer à des comportements agressifs.

Rappelons que la maladie d'Alzheimer est une atteinte intolérable à l'image de soi et mène progressivement à la dépendance.

 
Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 08 Mars 2010 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 21 Avril 2016 : 18h38
Source : Association France Alzheimer, www.francealzheimer.org.