Mal aux yeux : à quoi servent les larmes artificielles ?

Publié le 28 Septembre 2018 par La Rédaction E-Santé
La fatigue oculaire est très répandue de nos jours. Constamment sollicités, les yeux rougissent et la vue peut rapidement se détériorer au cours de la journée, provoquant ainsi de vives douleurs. Que faire donc lorsqu'on a mal aux yeux ? Les larmes artificielles sont-elles bénéfiques pour contrer les douleurs ?
PUB
© Adobe Stock

Les symptômes de la fatigue oculaire

Après une journée de travail derrière un écran, les yeux deviennent rouges, secs, et la vision est détériorée. Une sensation de picotement peut également se manifester. Ces signaux nous alertent sur la santé de nos yeux. Elle devient préoccupante lorsque les douleurs sont répétitives. Cela signifie que vous surmenez vos yeux et que votre travail ou que votre loisir accentue la fatigue oculaire. Pour l'empêcher, vous pouvez faire une pause toutes les 3 à 4 heures. Si cela ne suffit pas, vous pouvez avoir recours aux larmes artificielles.

PUB

Qu'est-ce que les larmes artificielles et pourquoi y avoir recours ?

Pour contrer la fatigue oculaire, des larmes artificielles sont prescrites pour hydrater l'œil. Lors d'une trop longue concentration, les yeux sont asséchés, provoquant ainsi une tension qui se traduit par des douleurs, une rougeur et une vision trouble, voire floue.

PUB

Les larmes artificielles (ou collyre) viennent hydrater la surface de l'œil et éliminer cette fatigue. Vous pouvez les appliquer de 3 à 6 fois par jour, selon votre besoin. Pour une efficacité optimale, vous pouvez passer des cotons sous l'eau chaude et les appliquer sur vos paupières en massant vos yeux. Les mouvements doivent être d'abord de haut en bas, puis horizontalement de l'intérieur vers l'extérieur.

Si les symptômes persistent, il convient de consulter un ophtalmologue qui vérifiera la santé de l'œil, mais aussi si votre vision ne nécessite pas une correction appropriée.