Ma peau est sensible, réactive, dévitalisée : je fais quoi ?

La peau est notre première protection. C’est aussi elle qui trinque en cas d’agressions liées à l’environnement ou au mode de vie. Comment prendre soin d’une peau réactive, sensible ou dévitalisée ? Quels sont les gestes à faire et à ne pas faire ?

Publicité

Vous avez la peau sensible

Les peaux sensibles sont des peaux très fines et très claires, qui ont tendance à rougir, tirailler ou démanger en permanence. Ce sont souvent des peaux atopiques : elles présentent une prédisposition héréditaire à l'allergie et à des manifestations comme l’eczéma.

Les peaux sensibles méritent généralement un suivi dermatologique.

Publicité
Publicité
  • La crème de jour doit contenir un filtre UV car les peaux sensibles ont tendance à brûler au soleil. Le geste aussi est important : on ne malaxe pas et on ne frotte pas une peau sensible, on l’effleure !
  • Le maquillage doit également être sélectionné dans des gammes spécialement conçues pour les peaux sensibles.
  • Enfin, l’exposition prolongée au soleil et les bancs solaires sont à éviter.

Vous avez la peau réactive

Les peaux réactives sont aussi dites intolérantes ou irritables. Elles picotent, tiraillent, rougissent ou s’irritent à la moindre agression : changement de température, de climat, stress, contact avec l’eau...

Cette hypersensibilité est souvent temporaire, durant quelques jours à quelques mois. Elle peut se développer aussi bien chez les peaux sèches que les peaux grasses.

En cause : la pollution, les UV, les bouleversements hormonaux (la grossesse en particulier)... et l’abus de cosmétiques, en particulier d’exfoliations et de peeling.

Et lorsque le mal est fait, une seule solution : la sobriété !

Si votre peau devient réactive, simplifiez votre routine beauté au maximum : un nettoyant doux suivi d’une crème hydratante, hypoallergénique, sans parfum, sans alcool et spécialement formulée pour les peaux réactives.

Evitez absolument les soins à base de rétinol, de vitamine A ou d’acides de fruit, beaucoup trop irritants. Limitez aussi les produits de maquillage, au moins le temps d’un retour à la normale.

 
Publié par Julie Luong, journaliste santé le Jeudi 16 Février 2012 : 18h30
Mis à jour le Mercredi 30 Mars 2016 : 08h57