Lumbago aigu : comment le reconnaître

© Istock
Le lumbago, aussi appelé lombalgie aiguë, désigne une douleur située au bas du dos. Un lumbago aigu se manifeste souvent de manière fulgurante. Le principal symptôme du lumbago est la douleur vive dans le bas du dos. Comment reconnaître un lumbago aigu ?
Publicité

Lumbago aigu : une vive douleur en bas du dos

Le lumbago aigu affecte les muscles lombaires, situés au niveau des reins. Cette affection peut se manifester suite au port d'un objet lourd ou à un faux mouvement. Il peut aussi être lié à des causes émotionnelles. Le principal symptôme de la lombalgie est la douleur, généralement vive et brutale, affectant le bas du dos. Elle peut être plus importante d'un côté que de l'autre. Cette douleur peut immobiliser la personne pendant plusieurs jours. Elle est due à une rigidification des muscles du dos. Le lumbago aigu est bénin dans la majorité des cas.

Publicité
Publicité

Le lumbago aigu, à distinguer du lumbago chronique

Le lumbago aigu se manifeste sur une courte période, contrairement au lumbago chronique qui se répète régulièrement. Lorsque la douleur dure plus de trois mois, on parle de lombalgie chronique. L'origine de ces deux pathologies est différente. Tandis que le lumbago aigu est dans la plupart des cas provoqué par un petit traumatisme au niveau du dos, la lombalgie chronique peut être liée à d'autres causes plus graves telles que de l'arthrose, de l'ostéoporose ou encore des hernies discales. Il s'agit donc de causes dégénératives, entraînant des douleurs chroniques au niveau du bas du dos.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Mercredi 30 Mai 2018 : 17h01