Les plantes dangereuses à éviter à la maison
Sommaire

Des plantes aggressives pour le système digestif

Elles apportent de la couleur mais ne font pas de cadeaux à notre système digestif.

  • Comme elles sont attractives, les baies translucides du Gui (Viscum Album) suspendu au dessus de nos portes pour fêter le nouvel an. Un peu moins toxiques que les feuilles et les tiges, l’ingestion de 4 ou 5 baies peut être responsable de vomissements, diarrhées, soif et agitation. 
  • Les petites billes oranges du Pommier d’amour (Solanum Psydocapsicum) ont l’apparence de bonbons acidulés. Mais à partir de la consommation de 5 d’entre elles, on constate l’apparition de troubles digestifs (Diarrhée, vomissements).
  • En hiver, le Houx (Ilex Aquifolium) entre dans la composition de nos bouquets festifs. Si on évite de toucher ses feuilles piquantes, on peut être tenté d’avaler ses baies rouges tout aussi toxiques. Vomissements, diarrhées et somnolence peuvent alors subvenir.
  • L’Anthurium (Anthure Flamant Rose) brille de ses mille feux. Quel que soit la partie de la plante ingérée, on court le risque d’une brulure de la bouche accompagnée d’une salivation importante, de maux de gorge, de vives douleurs abdominales, de vomissement et diarrhée. C’est à cause de ses cristaux d’oxalate de calcium indigestes qui se comportent comme des micro-aiguilles.
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Mots-clés : Allergie, Démangeaisons
Source : Centre antipoison belge, sous le contrôle des docteurs Martine Mostin, Rachel Demarque, Pamela Selway et Anne-Marie Descamps.