Les 5 meilleurs aliments anti-cancer

Publié le 29 Mai 2018 par Océane Redon, journaliste santé
Validé par : Dr Evelyne Chartier, Médecin généraliste
En mangeant certains aliments plus que d'autres, vous pouvez réduire votre risque de cancer. Lesquels ? Réponses avec Evelyne Chartier, médecin généraliste et nutritionniste, membre du Syndicat des médecins libéraux.
PUB
© Istock

Le brocoli contre les cancers du côlon, de l'estomac, du poumon et de la prostate

En hiver, faites-vous plaisir avec les crucifères (choux, radis, navet, cresson…), en insistant sur le brocoli. "Des études ont suggéré que la consommation régulière de crucifères réduit le risque de survenue de certains cancers comme ceux du côlon, de l'estomac, du poumon et de la prostate, notamment grâce à leur teneur en glucosinates", explique Evelyne Chartier, médecin généraliste et nutritionniste, membre du Syndicat des médecins libéraux.

PUB

Une fois mastiqués, les glucosinates se transforment en effet en sulforaphanes, soit des molécules anticancéreuses. Ces légumes doivent être cuits à la vapeur ou consommés crus car une cuisson à grande eau réduit de moitié leur quantité de glucosinates.

PUB

Le kiwi contre les cancers du poumon, de la bouche, du pharynx, du larynx et de l’œsophage

Si tous les fruits contiennent antioxydants, fibres, vitamines et autres minéraux, il est intéressant de manger un kiwi par jour, riche en vitamines C, B1, B2, B3, B5 et B6, en provitamine A et dont les graines regorgent de vitamines E.

"Une étude a montré que l’extrait de kiwi s’avérait plus efficace que la vitamine C (reconnue pour son pouvoir antioxydant) dans la protection contre les dommages oxydatifs faits à l’ADN. Ceci laisse croire que le pouvoir antioxydant du kiwi ne serait pas uniquement attribuable à son contenu en vitamine C". De manière globale, manger des fruits permet de lutter contre le cancer du poumon, mais aussi contre ceux de la bouche, du pharynx, du larynx et de l’œsophage.