Les 4 préliminaires que les femmes préfèrent

Les préliminaires ne doivent pas être négligés car ce sont eux qui favorisent la lubrification vaginale, indispensable à la pénétration. Caresses du clitoris, sex-toys… Voici les pratiques sexuelles préférées de ces dames.
© Istock

Le cunnilingus: un préliminaire à tester sans modération !

Le clitoris est l’organe du plaisir féminin. Particulièrement innervée, cette petite protubérance située à l’entrée du vagin, entre les petites lèvres, est à l’origine de très nombreux orgasmes féminins. A condition, bien sûr, de le stimuler correctement! Que ce soit avec la langue ou les doigts, il faut faire preuve de délicatesse et de persévérance car le plaisir féminin se construit lentement.

Les caresses : stimulerle corps de sa partenaire !

La majorité des femmes aiment que leur partenaire s’attarde sur leur poitrine. Les tétons, notamment, sont des zones érogènes qu’il convient de solliciter avec récurrence! Mais attention, toutes les femmes n’apprécient pas forcément cette pratique. C’est la raison pour laquelle il est indispensable d’être à l’écoute de sa conjointe pour savoir ce qui lui plaît vraiment.

Les sex-toys : des aides souvent très efficaces !

Il n’y a pas de mal à se faire aider d’un petit accessoire lorsque c’est pour accroître le désir de madame. Vibromasseur, menottes, plug anal… A chaque couple, ses jouets préférés. Le principal reste toutefois que les deux partenaires soient consentants. Les jeux de rôles peuvent aussi être à l’origine de jeux sexuels sensuels.

Le tantrisme : à la découverte de nouveaux horizons !

Pour rompre la routine, pourquoi ne pas essayer des pratiques sexuelles venues d’ailleurs? Le tantrisme, par exemple, est une méthode indienne qui vise à conférer à la sexualité une dimension spirituelle. Le principe est d’attiser tous les sens afin de décupler l’intensité de l’orgasme.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :