Kystes aux ovaires : 3 causes à connaître
Sommaire

Des anomalies génétiques

Les kystes organiques sont, à ce jour, les plus mystérieux. On les nomme selon la nature des cellules retrouvées : dermoïde, mucineux, séreux… "On ne sait pas vraiment d’où vient un kyste organique, admet Sylvain Mimoun. Dans certains cas, on retrouve des restes embryologiques, qui seraient restés dans l’ovaire."

Patrice Lopes avance une autre piste : celle de la génétique. "Les kystes organiques sont probablement issus d’anomalies génétiques, estime-t-il. Leurs cellules échappent au contrôle cellulaire habituel."

Ces kystes se développent à partir du tissu ovarien ou des parois recouvrant les organes, l’épithélium. Ceux dits "dermoïdes" continuent toutefois de mystifier les spécialistes. "Ils dépendent des cellules germinales et donnent lieu à différents tissus. Il est toujours surprenant de découvrir des dents, des poils, des cheveux, concède le Dr Lopes. Cela signifie que la cellule se met à différencier du tissu à l’intérieur même de l’ovaire." Pourquoi ? Mystère.

Probiotiques : Les meilleurs PROBIOTIQUES du marché !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Kyste de l’ovaire, Larousse Médical
Kyste ovarien : définition, causes et facteurs favorisants, Assurance Maladie
Les kystes fonctionnels, CNGOF
Kyste ovarien, Faculté de Médecine Pierre & Marie Curie