Jusqu’où le tabac peut-il modifier notre apparence ?

© Istock

Le tabac est associé au cancer du poumon, c’est un fait. Mais les fumeurs sont aussi victimes d’un vieillissement prématuré et ça se voit !

Des chirurgiens esthétiques ont été invités à donner un âge, à partir de photos standardisées, à une cinquantaine de jumeaux, dont la moitié de fumeurs…

PUB

Le tabagisme vieillit très visiblement le visage des fumeurs

Cette expérience s’est déroulée aux États-Unis lors du Festival des jumeaux à Twinsburg dans l’Ohio. Des chercheurs ont rassemblé une cinquantaine de paires de jumeaux, dont l’un était fumeur et l’autre non ou dont l’un avait fumé au moins 5 ans de plus que son frère. Des photos-portraits standardisés réalisés par des photographes professionnels ont été présentés à des chirurgiens esthétiques qui devaient attribuer un âge à chacun des jumeaux sans savoir lesquels étaient fumeurs. Au final, les fumeurs sont apparus systématiquement plus âgés que leur frère. Et la différence est d’autant plus importante que le tabagisme a été de longue durée.

PUB
PUB

Les photos des paires de jumeaux sont visualisables dans cette publication : http://journals.lww.com/plasreconsurg/Fulltext/2013/11000/Facial_Changes_Caused_by_Smoking___A_Comparison.10.aspx.

Certains traits du visage sont typiquement affectés par le tabac

Parallèlement, des chercheurs ont analysé et comparé divers aspects et traits du visage de chaque paire de jumeaux afin d’identifier les critères typiquement associés au tabagisme. Résultat, le tabac affecte surtout la partie basse du visage, des yeux au menton. Les fumeurs présentent davantage de rides et des rides plus creusées, notamment autour des yeux, des lèvres et sur les ailes du nez. Le relâchement cutané est aussi plus prononcé chez les fumeurs, avec notamment des paupières plus tombantes et des poches sous les yeux plus importantes.

En conclusion, d’un point de vue purement physiologique, le tabac diminue la circulation sanguine au niveau du visage, ce qui réduit l’oxygénation des tissus et leur apport en nutriments, et ça se voit ! Ce phénomène accélère nettement le vieillissement de sorte que les fumeurs apparaissent prématurément plus vieux…

En pratique, si l’on veut préserver sa jeunesse, il faut commencer par ne pas fumer, bien avant de recourir aux cosmétiques anti-âge et autres techniques de médecine esthétique.

Publié le 06 Novembre 2013 | Mis à jour le 06 Novembre 2013
Auteurs : Rédaction E-sante.fr
Source : Okada Haruko C.
Voir + de sources
et al., Plastic & Reconstructive Surgery, 132 (5) : 1085-92, november 2013, doi: 10.1097/PRS.0b013e3182a4c20a.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés