Jeune homme 14-19 ans

PUB

Prévenir les accidents

Les accidents constituent la première cause de mortalité chez les 15-24 ans (qui représentent 27% des tués sur la route).

A cet âge, les jeunes gens cherchent souvent à dépasser leurs limites, sont influencables, et leur manque d'expérience ne leur permet pas de percevoir le danger. Facteurs aggravants : l'alcool et le cannabis.

Les conseils de prudence sont à répéter sans cesse :

  • Toujours s'attacher en voiture, même à l'arrière.

  • Ne jamais conduire après avoir bu de l'alcool ou pris de la drogue.

  • Ne pas monter dans la voiture d'un conducteur qui semble avoir trop bu, ou qui ne parait pas en état de conduire.

  • Refuser la vitesse : le risque de blesser un innocent ou de se tuer est constant et majeur.

  • En cas de conduite d'un deux roues, le jeune doit s'engager sur des points incontournables : respecter le code de la route, ne pas trafiquer son cyclomoteur, porter toujours un casque, s"équiper convenablement, ne pas prêter son cyclomoteur, l'entretenir, ne pas utiliser son cyclo pour faire des figures acrobatiques, éviter de transporter des passagers et si c'était le cas, faire porter un casque au passager.

  • Ne pas pratiquer seul un sport à risque.

Prévenir les risques du tabac, de la drogue et de l'alcool

Le tabac, la drogue et l'alcool sont 3 poisons qui rendent dépendants :

  • Le tabac s'attaque au cŒur, aux artères et aux poumons. Il favorise tous les cancers. Plus on est jeune, plus on devient rapidement dépendant à la nicotine ! Cette dépendance commence dès la première cigarette.
  • La drogue rend dépressif et marginalise. Elle limite les capacités intellectuelles,
  • L'alcoolisme détruit le foie (cirrhose, cancer) et détériore la personnalité. Votre adolescent doit donc éviter de commencer toute prise de tabac et de drogue. En cas de prise antérieure, il faut en parler sans attendre, et éventuellement consulter votre médecin pour trouver une solution. Attention aussi au dopage qui, sous couvert d'améliorer les performances à court terme, peut devenir une véritable drogue. Quant à l'alcool, il est possible d'en consommer avec modération - mais jamais seul, jamais le matin, jamais à jeun, jamais tous les jours - et toujours en compagnie d'amis " raisonnables ". C'est l'intérêt d'une consommation " sociale " que de se limiter mutuellement. En outre, restez méfiant vis-à-vis des boissons alcoolisées sucrées, spécialement concues pour les adolescents : elles facilitent l'habituation à l'alcool.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Mardi 24 Février 2009 : 01h00
Mis à jour le Mercredi 02 Février 2011 : 14h24
PUB
PUB

Contenus sponsorisés