Je n'aime pas les fêtes de fin d'année !

Alors que tout le monde prépare ses cadeaux, le repas de réveillon, les guirlandes ou sa liste au père Noël, certains restent en retrait. Ils n'aiment pas Noël, n'apprécient pas ces rassemblements familiaux obligatoires et organisés à date fixe tous les ans. Et si cette année on les écoutait pour comprendre leurs réticences, si on les aidait à imaginer une fête différente qui leur conviendrait mieux ? Une petite adaptation est parfois suffisante.
© Adobe Stock

Sommaire

L'idée de la fête touche une blessure.

Ces fêtes tous les ans à la même période peuvent rappeler des événements douloureux.

Ainsi Fabien a-t-il passé la plupart de ses Noëls en pension, loin de sa famille. Seuls 2 ou 3 élèves restaient comme lui au collège et se sentaient abandonnés à cette période de l'année, alors que tout le monde festoyait. Maintenant qu'il est adulte, quand les fêtes arrivent, il se souvient de sa tristesse d'enfant.

Aussi n'arrive-t-il pas à s'amuser comme les autres... Même s'il a la gentillesse de faire semblant pour ses enfants !

Quelqu'un vous manque à la fête, et...

Il y a 7 ans, Lucinda a perdu son fils Simon de 21 ans dans un accident de voiture. Il partait en vacances et un chauffard l'a heurté. C'était au mois de juillet, mais depuis 7 ans, chaque réunion de famille rappelle à Lucinda l'absence de son fils chéri. Elle a du mal à ne pas pleurer et ne parvient pas à profiter pleinement de cette fête.

L'absence est trop présente pour elle. Tout le monde comprend, mais l'atmosphère s'en trouve alourdie.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Mots-clés : Fete, Famille, Noel, Reveillon
Source :
La rédaction vous recommande sur Amazon :